Vie Pratique

Le lifting temporo-cervico-facial : qu’est ce que c’est ?

Le lifting temporo-cervico-facial : qu’est ce que c’est ?
Notez cet article

Tirer sur la peau pour enlever les rides des joues ou du coin de l’oeil est l’obsession de beaucoup. “De la simple pince mannequin pour remonter le sourcil et ouvrir le regard au grand lifting du cou et des joues, tout est possible par des techniques douces de chirurgie esthétique”. C’est l’intervention reine du rajeunissement facial.

Qu’est-ce-que c’est ?

C’est une intervention de chirurgie esthétique. Elle concerne les hommes ou les femmes qui veulent retrouver un visage plus jeune. En moyenne elle permet de gagner 10 ans. Elle peut être réalisée de 40 à 70 ans en moyenne. Le lifting cervico-facial permet de tirer sur les bajoues (peau qui tombe près de la bouche), de retrouver un ovale du visage, d’effacer les rides des sillons naso-géniens entre la joue et la lèvre supérieure et de retendre la peau du cou qui tombe. Associé à un lipofilling des volumes (pommettes, sillons naso-géniens) ou une blepharoplastie c’est une intervention complète pour rajeunir un visage.

Comment se passe une séance ?

C’est une intervention réalisée sous anesthésie générale, qui dure en moyenne 2 heures et 30 minutes. L’hospitalisation est d’une nuit. Le chirurgien décolle tout le visage et le cou à partir de l’oreille, de la tempe et de la nuque pour atteindre les zones à corriger. Le décollement est sous cutané pur. La peau est ensuite liftée vers le haut au dessus de l’oreille et vers l’arrière en regard et en dessous. L’excédent cutané est réséqué. Quelquefois le chirurgien retend le système musculaire sous-jacent (SMAS lift) par des fils profonds. Un lipofilling avec de la graisse prélevée sur le ventre peut venir remplir les zones creusées (pommettes, joues, sillons naso-géniens). Enfin une liposuccion du cou est souvent associée pour le débarrasser de sa graisse et le retendre. Un pansement compressif type casque est réalisé sur la tête pour éviter les saignements.

Que faire après ?

La sortie s’effectue le lendemain lorsque le pansement est défait. L’absence de complication est bien noté. Le premier shampoing est réalisé le matin même et vous sortez avec une ordonnance d’antalgiques (douleurs très modérées) et de produits désinfectants pour les cicatrices. Le repos à domicile est conseillé pour 48 h. Vous pouvez reprendre une vie normale dans les 4-5 jours suivants en cachant les bleus ou ecchymoses par des pommades.

Les cicatrices

Elles sont placées à la jonction oreille-joue, derrière l’oreille jusque dans les cheveux (nuque) ainsi qu’à la tempe. Elles sont quasi invisibles normalement en 3 mois. Les fils sont à retirer rapidement en cinq jours.

Les complications

Rarement peut survenir un hématome ou des saignements qui doivent être évacués dans les 24 heures. Le risque infectieux est quasi nul au visage. Le nerf facial est de principe très profond, il ne doit être ni vu ni lésé. Dans de très rares cas, la peau due à sa fragilité, sa finesse et à la tension exercée peut souffrir sur quelques millimètres. Les personnes tabagiques ont ainsi plus de risques cicatriciels. Autrement les cicatrices sont très fines et invisibles ; il faut les traiter avec des crèmes et pansements siliconés si besoin. Les œdèmes sont variables et peuvent persister 3 semaines maximum. Des drainages lymphatiques du visage peuvent être programmés pour les faire disparaître.

Pour finir

A noter que le lifting permet une durée d’action permanente alors que les traitements au botox ont une durée d’action temporaire, environ 6 à 8 mois

Related Articles

Comment faire confiance à son assistante maternelle ?

Les astuces pour entretenir ses lentilles de contact

Que savoir sur l’huile au CBD ?

Leave a Comment