Beauté

Maquillage permanent : sur quels critères se baser pour faire le bon choix ?

Maquillage permanent : sur quels critères se baser pour faire le bon choix ?
Notez cet article

D’une certaine manière, le franc succès que connaît le maquillage permanent explique le fait que les instituts de beauté spécialisés dans le domaine se soient multipliés en un rien de temps. Du côté des clients, il devient de plus en plus difficile de faire le bon choix. Et pourtant, avec une technique de make-up et de soins modernes comme la dermopigmentation, il est toujours préférable de bénéficier des services de spécialistes compétents. À première vue, on peut facilement être amené à considérer que toutes les offres se valent. Cependant, ce n’est certainement pas par pur hasard que certains professionnels sont plus sollicités que d’autres. Mais alors, comment faire le bon choix ? Sur quels critères se baser ?

Le prix

Le prix a toujours été un critère décisif. Toutefois, pour juger qu’un tarif maquillage permanent soit approprié ou pas, il est important de prendre en compte différentes caractéristiques. Ainsi, en premier lieu, il faut savoir que les coûts peuvent varier d’une région à l’autre. Ensuite, tout dépendra aussi du type d’intervention et des produits utilisés par les professionnels. Un tatouage permanent des cils ou une pose d’eye-liner sera moins coûteux qu’une permanente des sourcils ou un make-up permanent des lèvres (remplissage, restructuration des contours, correction des asymétries et autres). En ce qui concerne les pigments utilisés, un prix élevé est généralement synonyme de qualité.

Les compétences et le savoir-faire du dermographe

Pour pouvoir pratiquer la dermopigmentation, les professionnels doivent suivre une formation à l’issue de laquelle ils obtiennent un certificat ou un diplôme attestant leurs compétences. Que l’esthéticienne travaille en tant qu’indépendant ou au sein d’un établissement, l’important est de s’assurer qu’elle dispose du savoir-faire requis.

Normalement, une dermopigmentiste ou une dermographe digne de ce nom devrait être capable d’appliquer les règles d’hygiène inhérentes à ses activités. Le fait qu’elle soit déclarée à la DASS (la direction départementale des affaires sanitaires et sociales) est un indice assez révélateur. Cela prouve qu’elle a suivi une formation hygiène et salubrité. Ensuite, un véritable spécialiste devrait disposer de tous les équipements nécessaires. Enfin, un expert qui mérite son statut devrait être apte à effectuer un examen approfondi pour déterminer l’état de santé de son client, mais aussi pour évaluer la faisabilité de l’intervention.

La teinte

Le choix de la couleur dépendra des envies et des goûts de chacun. Cependant, pour que le résultat soit vraiment satisfaisant, il est toujours plus judicieux de confier cette tâche à son éthicienne. Il est à noter que différentes caractéristiques doivent être prises en compte si on veut obtenir une teinte proche de la carnation naturelle. Il est, par exemple, important de déterminer le type de peau, la structure de l’épiderme et la zone à travailler avant de pouvoir sélectionner le pigment adéquat.

En général, les professionnels utilisent des colorants minéraux pour un maquillage permanent des sourcils et du contour des yeux. Mais ils privilégient les pigments organiques quand il s’agit de dessiner un eye-liner ou de structurer les lèvres.

Related Articles

Beauté : 3 astuces pour un brushing réussi

Leave a Comment