Image default
Nutrition

Origan : valeur nutritive, bienfaits sur la santé, idées recettes

L’origan, cousin de la marjolaine, s’impose comme un incontournable des herbes culinaires. Cette plante aromatique, aux notes légèrement plus subtiles que celles de sa parente, se prête à merveille à l’échange dans les recettes qui en appellent à leur saveur.

Cet assaisonnement est une star dans la cuisine québécoise et évoque immanquablement les rivages ensoleillés du bassin méditerranéen. Son parfum unique tisse une alliance délicate entre la menthe fraîche et le basilic voluptueux.

Quant à sa disponibilité, il fleurit sur nos marchés locaux principalement de mai à septembre sous forme fraîche. Cependant, pour ceux qui recherchent cette touche méditerranéenne tout au long de l’année, l’origan séché reste une alternative permanente aisément trouvable en épicerie.

Apports nutritionnels de l’origan

Si vous cherchez à assaisonner vos plats, l’origan constitue un choix judicieux non seulement pour son parfum mais aussi pour ses bénéfices nutritionnels. Une petite cuillerée d’origan séché pèse environ 1,8 g et contient approximativement 5 calories, tandis que la même quantité en feuilles ne compte que 3 calories et est plus légère avec un poids de 1 g.

L’apport en nutriments est assez similaire entre les deux formes : pas de matières grasses et une infime quantité de protéines. Les glucides sont présents à hauteur de 1,2 g pour la version séchée contre 0,7 g dans les feuilles fraîches. Ces derniers n’incluent aucun sucre ajouté, c’est donc un assaisonnement sage pour ceux qui surveillent leur consommation.

Les fibres alimentaires jouent également leur rôle, avec 0,7 g pour le séché et moins pour les feuilles fraîches. Côté vitamines et minéraux, l’origan fourmille d’atouts comme la vitamine E, la vitamine K ainsi que du calcium et du fer, sans parler des antioxydants protecteurs qu’il renferme.

En somme, en saupoudrant vos plats d’une touche d’origan, vous enrichissez votre alimentation bien au-delà du simple plaisir gustatif.

Conseils pour choisir de l’origan

Soyez vigilant lors de l’achat d’origan séché, car ce que vous trouvez en rayon n’est pas toujours authentique. Assurez-vous que l’étiquette indique clairement Origanum vulgare, son appellation scientifique, pour garantir sa véritable identité.

En quête d’origan frais? Privilégiez les spécimens au port droit, dotés de feuilles ovales disposées par paires qui rappellent le basilic. Les bourgeons floraux devraient être à peine éclos, signe supplémentaire de fraîcheur et qualité.

Comment maintenir la fraîcheur de l’origan ?

Pour garder votre origan frais éclatant, formez-en des bouquets que vous envelopperez dans un torchon légèrement humide avant de les placer dans un sac plastique troué. Autrement, plongez leurs tiges dans un verre d’eau pour qu’ils restent vigoureux, à la manière d’un bouquet de fleurs.

Si vous optez pour une conservation longue durée, l’option congélation est idéale après avoir nettoyé et séché l’origan. Il se préserve ainsi au freezer jusqu’à quatre mois sans souci.

Pour ceux privilégiant les herbes sèches, suspendez simplement les branches tête en bas dans un lieu aéré. Une fois déshydratées complètement, brisez-les et conservez-les loin de toute source de lumière ou d’humidité : elles exhaleront leur arôme pendant plusieurs mois dès lors qu’elles sont soigneusement enfermées dans un récipient étanche.

Les avantages de l’origan pour la santé

L’origan, cette herbe aromatique, se glisse dans nos plats sans peser sur le compteur calorique. Véritable atout pour nos papilles, elle s’invitera dans votre cuisine sans arrière-pensée diététique.

Ce n’est pas tout : une petite pincée d’origan séché est riche en vitamine K, essentielle pour notre bien-être. Malgré sa taille discrète, elle recèle également d’autres nutriments tels que le fer et la calcium, même si leur présence est plus anecdotique vu les quantités habituellement consommées.

Mais s’il y a bien un domaine où l’origan brille de mille feux, c’est par son incroyable concentration en antioxydants. Ces derniers sont les gardiens de nos cellules face aux agressions externes et contribuent à prévenir des pathologies graves.

Au-delà de ses apports nutritionnels, l’origan s’impose comme une panacée traditionnelle. Ses propriétés antiparasitaires et anti-inflammatoires ne sont qu’un échantillon des remèdes naturels qu’il propose.

Une tisane infusée à base d’origan ? Rien de tel pour apaiser ce malaise digestif ou cette toux qui vous importune depuis trop longtemps déjà. C’est un compagnon santé dont on aurait tort de se priver lorsqu’on cherche du réconfort face aux maux quotidiens.

Utilisation de l’origan dans vos recettes

L’origan, cette herbe parfumée, se dévoile pleinement lorsqu’on l’intègre en touche finale dans nos mets mijotés. Son parfum enchante les daubes et ragoûts. Il est la signature des sauces tomates riches qui nappent pâtes et pizzas, sans oublier son rôle clé dans la sauce à spaghetti.

Il excelle également dans le dressage de salades fraîches, notamment celles à base de tomate, où il danse harmonieusement avec l’huile d’olive et le fromage bocconcini pour un ballet gustatif. Les grillades s’enrobent de ses notes aromatiques grâce aux marinades qu’il rehausse.

La souplesse de l’origan lui permet d’infuser sa saveur unique au cœur des bouillons et potages variés. Dans le domaine des assaisonnements comme les vinaigrettes ou mayonnaises maison, il apporte une touche subtile mais marquante.

Les plats d’œufs tels que omelettes, quiches ou fritattas bénéficient aussi du caractère de cette herbe. Les légumes verts trouvent en l’origan un compagnon idéal pour leur accompagnement. Pour ce qui est des farces destinées à la volaille ou encore dans la composition du bouquet garni traditionnel, son inclusion fait merveille.

Les cuisines méditerranéennes — grecque, italienne ou provençale — font grand usage de l’origan pour imprégner leurs spécialités régionales d’une empreinte inoubliable. Finalement, si une recette requiert de la marjolaine et que celle-ci vient à manquer, sachez que notre herbe versatile peut parfaitement prendre le relais pour sauver vos préparations culinaires avec brio.

Autres articles à lire

Biscuits apéritifs soufflés à base de pomme de terre : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Bière forte (plus de 8° d’alcool) : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Chirurgie et obésité : quelle opération pour maigrir?

administrateur

Les aliments qui font grossir et comment les éviter

Irene

Vivaneau : valeur nutritive, bienfaits santé et conservation

Irene

Biscuits secs feuilletés, palmiers : combien y a-t-il de calories ?

Irene