Image default
Nutrition

Navet : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes, conservation

Le navet, un légume racine à la silhouette tantôt sphérique, tantôt étirée, fraternise étroitement avec les choux et partage de nombreux usages culinaires avec le rutabaga, spécialement au Québec où ce dernier est souvent désigné sous le terme de navet. Sa robe se pare d’une blancheur éclatante à l’extrémité inférieure tandis qu’elle s’empourpre délicatement près du feuillage.

Les cueillettes jeunes se succèdent dès la fin des chaleurs estivales jusqu’à ce que l’automne déploie ses couleurs mi-octobre, bien que leur présence soit assurée toute l’année sur les étals des marchands. Au printemps seulement, on peut également jouir des fanes de navets—ces parties aériennes tout aussi savoureuses—en cuisine.

Nul doute que la richesse gustative du navet se laisse apprivoiser par sa polyvalence en bouche; une invitation gourmande quelle que soit la saison.

Apports nutritionnels du navet

Consommés de manière judicieuse, les navets et leurs fanes offrent un véritable trésor nutritionnel avec peu de calories. Une demi-tasse de navet bouilli apporte à peine 18 calories, tout comme une tasse complète de ses fanes crues. Cette racine est dépourvue de matières grasses et contient 4 g de glucides, dont seulement 2 g sont des sucres. Elle se distingue également par sa teneur en fibres, atteignant 1.6 g pour le légume coupé en dés.

Quant aux feuilles tendres du navet, elles sont non seulement croquantes et savoureuses mais aussi riches en fibres avec 2 g pour chaque portion consommée crue. Ces dernières constituent une source appréciable de protéines végétales qui s’élève à 1 g par tasse.

Les bienfaits ne s’arrêtent pas là : les vitamines et minéraux essentiels abondent tant dans le tubercule que dans ses parties aériennes vertes. Le navet présente ainsi des quantités intéressantes de folate (vitamine B9), vitamine C, phosphore et calcium accompagnées d’une dose généreuse d’antioxydants protecteurs.

De leur côté, les fanes regorgent des vitamines A, C et K ainsi que du calcium — éléments indispensables au maintien d’une bonne santé osseuse — sans compter la richesse antioxydante qu’ils proposent également.

Tirant ces informations des sources fiables telles que Santé Canada et FoodData Central, il devient évident que l’inclusion du navet dans notre alimentation constitue un choix avisé pour ceux qui cherchent à conjuguer plaisir gustatif et bénéfices nutritionnels.

Conseils pour choisir des navets

Pour sélectionner des navets de qualité, privilégiez ceux qui présentent une consistance solide au toucher. Une surface lisse et dénuée d’imperfections est également un signe de fraîcheur. Portez attention à la couleur vive près du feuillage, indicateur d’un légume bien mûr. Un poids substantiel pour sa taille révèle une bonne densité, gage de saveurs concentrées. L’arôme doit éveiller les sens sans être envahissant ; méfiez-vous des effluves trop prononcés qui peuvent signaler un vieillissement avancé. Enfin, optez pour des spécimens plus jeunes; avec le temps, ils ont tendance à développer une texture fibreuse et moins agréable en bouche.

Conservation des navets

Pour assurer une fraîcheur optimale, les navets doivent être placés dans le bac à légumes de votre frigo ou stockés dans un coin frais et sec de la maison, tel qu’un garde-manger. Par contre, les navets jeunes sont plus délicats : il est conseillé de les croquer rapidement, idéalement sous la barre des cinq jours post-achat. Quant aux feuilles tendres qui les accompagnent souvent, elles suivent la même règle d’or. Les spécimens plus matures jouissent d’une meilleure longévité – ils se préservent sans peine jusqu’à trois bonnes semaines.

Les avantages du navet pour le bien-être

Le navet, c’est l’allié imparable de celles et ceux qui cherchent à se régaler sans voir leur balance faire la tête. On le croque, il regorge de bienfaits, tout en gardant la ligne légère. C’est un champion toutes catégories : bourré de nutriments mais sans peser sur le compteur calorique !

Vitamines et éléments minéraux

Le navet, prisé pour sa richesse en nutriments, s’avère un allié de taille pour le bien-être corporel. Excellent source de vitamine C, il contribue efficacement à la vigueur du système défensif et optimise l’assimilation du fer présent dans les végétaux, tout en ayant des effets bénéfiques sur l’éclat cutané.

Outre la vitamine C, cet aliment bénéfique apporte une dose appréciable de vitamines B1 (thiamine) et B6, essentielles au bon fonctionnement métabolique. Les feuilles verdoyantes du navet ne sont pas en reste, elles regorgent de vitamine K, cruciale pour la coagulation sanguine; elles comprennent également des vitamines A, B9 (folate) et encore de la C.

Pour ce qui est des minéraux indispensables à notre santé physique, le navet offre une quantité modérée mais significative de potassium, de calcium et de phosphore. Ces éléments participent au maintien d’une structure osseuse solide ainsi qu’à une régulation adéquate des fonctions cellulaires. En bref, intégrer le navet dans son alimentation quotidienne se traduit par un geste simple aux retombées positives multiples sur notre organisme.

Fibres

Riche en fibres, le navet est un allié incontestable pour notre bien-être digestif, permettant à notre ventre de fonctionner comme sur des roulettes. Non seulement il garde notre taux de sucre dans les clous mais il nous aide aussi à tenir la distance entre les repas sans grignoter. Adieu ballonnements et autres désagréments intestinaux, ce légume-racine veille au grain pour une flore intestinale équilibrée et un cœur blindé contre les pépins de santé.

Substances Biologiquement Actives

Le navet, c’est pas juste pour la soupe ! Grâce à ses composés comme les glucosinolates et les flavonoïdes, ce légume est un véritable guerrier contre l’inflammation et l’usure du temps. Il aide à garder la pêche et mettre des bâtons dans les roues de certaines maladies.

Mesures de prévention

Si vous êtes sous traitement avec des anticoagulants, faites gaffe aux fanes de navet : bourrées en vitamine K, elles risquent de faire capoter votre médication. Mieux vaut les zapper de votre assiette pour éviter tout pépin!

Préparation des navets

Pas besoin de peler les jeunes navets, un simple nettoyage sous l’eau suffira avant de les passer à la casserole. Pour ceux dont la digestion est capricieuse, une double cuisson favorise une meilleure tolérance : on commence par un bouillon pour ensuite incorporer le légume selon le plat envisagé.

Les navets se prêtent à toutes vos envies culinaires, aussi bien en accompagnement qu’en star du repas :

  • Une ébullition ou une cuisson vapeur pour plus de simplicité.
  • Mijotés dans un pot-au-feu ou ragoût, ils absorbent délicatement les saveurs.
  • Sautés et caramélisés au miel pour une touche sucrée-salée irrésistible.
  • Enfourner des morceaux auprès d’une volaille ou d’un rôti apportera du caractère à votre viande.
  • Râpés crus, ils ajoutent du croquant à vos salades fraîcheur.
  • Mixez-les en purée avec d’autres légumes pour enrichir votre palette gustative.
  • Grillades au four pour les amateurs de plats rustiques et réconfortants.

Le navet se réinvente également farci, mariant sa douceur avec des garnitures riches telles que viandes hachées ou risottos savoureux. Il s’invite dans vos soupes, où il joue l’équilibriste entre ses partenaires végétaux. Quant aux mets tels que l’agneau et autres chairs opulentes, il s’avère être le complice parfait qui tempère leur richesse.

Introduisez-le sans modération dans vos jardinières printanières ou encore dans des préparations exotiques ; sa polyvalence surprendra toujours. Et n’oublions pas ses apparitions distinguées dans la traditionnelle cipaille qui ravit tous les palais.

Ainsi, le navet déploie son charisme discret mais incontournable au sein de nos assiettes gourmandes.

Autres articles à lire

Sureau : valeur nutritive, bienfaits santé, vertus, idées recettes

Irene

Poulet : valeur nutritive, bienfaits, utilisations, idées recettes

Irene

Régime de Jennifer Hudson : comment elle a fait pour perdre 36 kilos

administrateur

Beignet de viande, volaille ou poisson fait maison : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Biscuit sec croquant (ex : tuile) sans chocolat, allégé en matière grasse : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Flétan : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes et conservation

Irene