Image default
Nutrition

Calories de la pêche, de la nectarine et du brugnon

La pêche est un fruit juteux et rafraichissant que l’on trouve facilement chez le primeur du mois de juin au mois d’aout : c’est le fruit des vacances d’été ! Il existe la pêche blanche, la pêche jaune, la pêche sanguine, et aussi la nectarine et le brugnon : toutes ces espèces de fruit présentent la même densité énergétique et des caractéristiques nutritionnelles équivalentes. La pêche a beau être très sucrée en bouche, elle est un fruit modérément calorique et convient donc parfaitement pendant une perte de poids si on la consomme avec modération.

Voici les informations nutritionnelles pour 100g de pêche, de nectarine ou de brugnon :

  • Glucides : 11g
  • Calories : 53kcal

Un fruit typique pèsera environ 150 grammes et contiendra donc 80 Calories environ. C’est suffisant pour un dessert sucré mais diététique, plein d’eau, de fibres et de vitamines !

La pêche pour maigrir : ce qu’il faut savoir

La pêche est disponible du mois de mai au mois de septembre mais sa pleine saison sont les trois mois d’été : favorisez une pêche la plus proche possible de votre domicile pour ne pas polluer notre belle planète ! La pêche Charles Roux et la pêche de Pavie sont réputées être parmi les meilleures au monde. On trouve également des conserves de pêche au naturel qui sont intéressantes pour continuer à en consommer toute l’année durant (mais évitez les conserves de pêche au sirop beaucoup trop caloriques.)

Pour choisir une bonne pêche fraiche, assurez-vous tout d’abord qu’elle a une odeur bien prononcée : une pêche qui ne sent rien n’est pas bonne. Une pêche mure doit être souple sous les doigts, un peu ferme mais jamais dure, et vous pourrez la laisser quelques jours à température ambiante pour terminer sa maturation sur un compotier placé en évidence. Elle ne doit jamais comporter de tâches visibles sur sa peau. Une pêche ne se conserve pas au réfrigérateur, mais une fois coupée et dénoyautée vous pouvez la placer au congélateur dans un sac de congélation en l’ayant préalablement arrosée de jus de citron.

La pêche blanche est fragile, elle contient beaucoup de jus et c’est la pêche la plus savoureuse. La pêche jaune sera moins sucrée et moins juteuse, elle tiendra mieux à la cuisson et sera donc plus utilisée dans des plats chauds et autres préparations culinaires nécessitant un apport de chaleur. On ne mange jamais la peau des pêches car elle est toujours traitée (c’est un fruit malheureusement vulnérable.)

En cuisine la pêche se marie bien avec la carotte râpée, la tomate, le canard, la pintade, la volaille en général le foie de veau, le crabe, le tourteau, la menthe, l’estragon, la cardamome et le gingembre. On peut réaliser une salade sucrée salée avec de la laitue, de la pêche jaune, et quelques herbes bien fraiches coupées dans votre potager.

En dessert la pêche se mange d’abord bien entendu seule ou en accompagnement d’un yaourt nature ou de fromage blanc riche en protéines. Elle est également très agréable en compote tiède à peine sortie de la casserole (sans sucres ajoutés) ou mélangée à d’autres fruits dans une salade de fruit à la pêche. Le sorbet à la pêche est délicieux mais tout de même deux fois plus riche en sucre que la pêche naturelle, à réserver aux occasions ou lorsque le reste du repas aura été léger.

Pendant votre amaigrissement vous éviterez la pêche séchée (pêche déshydratée) qui est beaucoup plus calorique que la pêche fraîche. La pêche melba est également à éviter car très calorique, à réserver aux occasions exceptionnelles si vous n’avez pas le choix d’un autre dessert.

Autres articles à lire

Est-ce que le régime spécial K est efficace ?

Irene

Régime et viande : quelles viandes pour maigrir ?

Irene

Faire un régime anti triglycérides pour maigrir ?

Irene

Le diabète une maladie chronique multifactorielle

Emmanuel

Calories des champignons (et champignons de Paris)

Irene

Calorie de la noisette (fraîche) – La noisette fait-elle grossir ?

Irene