Image default
Nutrition

Cassis : valeur nutritive, bienfaits, vertus, recettes et conservation

Au cœur des vergers québécois, le cassis s’épanouit et charme les papilles avec sa richesse gustative. Sa culture prospère sous notre climat, faisant écho à ses origines russes. Ses baies généreuses, d’une teinte pourpre si profonde qu’elle frôle le noir, offrent une explosion de saveurs douces-amères rappelant la complexité des raisins noirs.

Fraîcheur et jutosité caractérisent ce petit fruit lorsqu’il est consommé cru. Cependant, sa versatilité se révèle en cuisine où il agrémente aussi bien les concoctions sucrées que les créations salées, révélant chaque fois son intensité aromatique unique.

Le cycle naturel nous gratifie de sa présence sur les étals de marchés et dans certaines boutiques spécialisées pendant l’été, typiquement en juillet et août. Toutefois, ses déclinaisons gourmandes – confitures onctueuses ou sirops parfumés – sont disponibles pour ravir nos sens tout au long de l’année.

Apports nutritionnels du cassis

Pour une portion de 100 grammes, le cassis est une bombe nutritive avec seulement 64 calories. Cet aliment minceur contient à peine 0,4 gramme de lipides. Si vous cherchez à booster votre énergie sans lourdeur, les 15 grammes de glucides sont là pour ça. Et pour la digestion? Les fibres ne sont pas en reste avec 5,4 grammes au compteur.

Côté protéines, on trouve un modeste 1,4 gramme dans ces petites baies noires. Mais ce n’est pas tout : elles regorgent également de vitamine C et d’antioxydants qui donnent du peps au système immunitaire. Le potassium s’invite aussi à la fête pour renforcer vos muscles et votre cœur, tandis que le fer assure l’oxygénation de votre corps.

Avec tout ça, le cassis est plus qu’un simple fruit ; c’est un allié santé incontournable!

Conseils pour choisir des cassis

Des cassis de qualité se présentent bien en chair, brillants comme si on les avait cirés et exhalant un parfum qui chatouille l’odorat. À pleine maturité, leur robe d’un noir profond ne souffre d’aucune irrégularité.

Autour du cassis s’épanouit tout un univers de déclinaisons gourmandes :

  • Les petites baies séchées donnent une touche croquante à vos recettes.
  • Le sirop doux-amère est parfait pour aromatiser vos boissons.
  • Pour tartiner bonheur au petit-déjeuner, optez pour la confiture ou la gelée.
  • Un cordial rafraîchissant fera le bonheur des après-midis ensoleillés.
  • Liqueurs et granolas enrichissent le répertoire des saveurs sucrées et corsées.

Sachez que derrière ces préparations se cachent non seulement des plaisirs gustatifs mais aussi toute une palette de nuances que seul le cassis sait offrir.

Conservation du cassis

Rangez vos baies de cassis dans le froid du frigo, elles y resteront fraîches pendant près d’une semaine. Veillez toutefois à les passer sous l’eau uniquement avant de les consommer pour préserver leur fraîcheur.

Ces petits fruits délicats n’apprécient guère la compagnie des producteurs d’éthylène tels que les pommes ou les bananes ; leur proximité est synonyme d’un vieillissement prématuré. Si vous souhaitez prolonger le plaisir gustatif qu’offre le cassis, envisagez sa congélation qui lui permettra de garder ses qualités jusqu’à six mois durant.

Les vertus du cassis pour la santé

Riche en nutriments, le cassis se distingue par sa forte concentration en vitamine C. En effet, déguster une tasse de ces baies suffit à combler largement les besoins quotidiens recommandés, surpassant ainsi la petite orange qui est souvent saluée pour ses apports.

Le pouvoir antioxydant du cassis n’est pas non plus à négliger; il surclasse celui des bleuets avec sa haute teneur en anthocyanines. Ces substances sont réputées pour leur action bénéfique contre le vieillissement cutané et bien d’autres maux.

Outre ces atouts, les baies de cassis regorgent de fibres et de plusieurs minéraux essentiels comme le potassium, le calcium ou encore le fer. Elles constituent également une bonne source de vitamines A et B.

Les vertus thérapeutiques du cassis ont été validées par la science – lui reconnaissant des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires entre autres. Certaines recherches pointent même son rôle prometteur dans l’atténuation des symptômes liés au glaucome grâce aux anthocyanines qu’il contient.

En somme, que ce soit sous forme d’huile ou consommé frais, cette petite baie a tout bon! Ses propriétés diversifiées font du cassis un allié incontestable pour maintenir notre organisme en pleine forme.

Comment consommer le cassis ?

Le cassis se déguste nature, évoquant les grains de raisin croqués à la volée. Sa saveur unique, un tantinet aigrelette, le rend polyvalent en cuisine : il agrémente aussi bien des mets sucrés qu’il relève ceux du registre salé. C’est un caméléon parmi les fruits rouges ; il s’invite volontiers dans une myriade de recettes où il peut aisément remplacer ou faire équipe avec ses cousins – bleuets et framboises notamment – pour une explosion de goût en bouche.

Recettes de desserts au cassis

Le cassis se révèle un allié de choix pour concocter des confitures et gelées riches en saveurs sans l’ajout nécessaire de pectine, grâce à sa teneur élevée dans ce composant. Cette baie noire s’invite également avec délice dans la confection de desserts glacés comme les crèmes glacées et sorbets. Elle trouve sa place dans l’univers lacté en agrémentant du yogourt ou en se transformant en succulentes barres glacées.

Pour démarrer la journée du bon pied, le cassis dynamise vos bols de céréales matinales; qu’il s’agisse d’un gruau onctueux, d’un granola croquant ou d’un muesli nourrissant. Lorsqu’il est question de pâtisserie, cette petite baie versatile intègre une multitude de recettes sucrées. Imaginez-la apportant sa touche acidulée à des muffins gourmands, ornant des chaussons dorés ou s’épanouissant au sein d’une tarte fondante.

La liste ne s’arrête pas là : imaginez un gâteau au fromage où le cassis serait roi, un pudding parsemé de ces perles noires ou encore une brioche vêtue d’une couche fruitée qui viendrait éveiller les papilles dès le petit-déjeuner. Son utilité culinaire est aussi variée que savoureuse!

Recettes salées au cassis

Les plats de viandes rouges ou de gibier trouvent un accompagnement idéal avec des préparations au cassis. Cet ingrédient apporte une touche fruitée et originale, notamment dans les sauces BBQ. Pour une fraîcheur en bouche lors d’un repas, optez pour la légèreté d’une salade agrémentée de cassis ainsi que de betteraves mêlées à la menthe.

Lorsque vient le moment du fromage, pensez à marier le cassis avec des variétés telles que le chèvre ou un cheddar bien affiné ; il sublime aussi divinement un brie coulant sur votre plateau. Et qui dirait non à une tartine savoureuse combinant pain artisanal et cette baie noire?

Pour ceux qui apprécient les plaisirs liquides, le cassis se prête merveilleusement bien aux mélanges. Il peut prendre place dans vos smoothies matinaux, donner vie à des jus maison ou encore parfumer thés et tisanes d’une essence subtile. Les amateurs de spiritueux ne sont pas en reste : vodka ou gin rehaussés par l’arôme profond du cassis s’invitent volontiers lors des apéritifs.

La célèbre crème de cassis, véritable joyau alcoolisé, est incontestablement l’étoile des cocktails kir classiques et kir royal luxueux. Enfin, sortant du registre culinaire mais tout aussi captivant : ce petit fruit noir fait également merveille comme colorant naturel pour obtenir une teinture végétale d’un violet somptueux.

Autres articles à lire

Requin : valeur nutritive, bienfaits santé et conservation

Irene

Explication du régime Easy Diet

Irene

Boy choy : valeur nutritive, bienfaits, recettes, conservation

Irene

Rhubarbe : valeur nutritive, bienfaits santé, précautions, recettes

Irene

Brocoli : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes et conservation

Irene

Quoi boire pour vous aider à perdre du poids?

administrateur