Image default
Nutrition

Artichaut: valeur nutritive, recettes, bienfaits et conservation

L’artichaut, proche parent du chardon et du pissenlit, se présente comme une floraison comestible. Sa structure comprend une tige robuste surmontée d’un ensemble de feuillages, ou bractées, protégeant la base tendre. Selon les variétés et les recettes, ces écailles peuvent être consommées ou non.

Au cœur de ce légume se trouve une zone touffue communément nommée « foin », partie que l’on ne mange pas. Pour savourer pleinement les artichauts de belle taille, il existe un savoir-faire spécifique incluant le cœur et les feuilles extérieures. Quant aux versions plus menues, elles sont souvent préparées en éliminant la portion dure des bractées pour révéler leur texture délicate.

En terres québécoises, la cueillette s’étale généralement de fin juillet à septembre bien que l’offre s’étoffe toute l’année grâce aux importations.

Apports nutritionnels de l’artichaut

Si vous cherchez un allié pour votre ligne, pensez à l’artichaut ! Un spécimen moyen, une fois bouilli et débarrassé de son eau, ne renferme que 60 calories. C’est aussi un as des fibres avec ses 4,7 grammes, parfait pour booster votre transit. Et côté sucre, rien d’affolant : juste un gramme. Mais ce n’est pas tout : riche en vitamine B9 et bourré de minéraux comme le phosphore, le calcium ou encore le potassium et le magnésium, c’est une vraie mine de bienfaits pour garder la forme sans faire grimper l’aiguille de la balance !

Sélection des artichauts

Pour distinguer un artichaut de qualité, privilégiez ceux au poids conséquent et à la texture ferme. Une belle couleur, qu’elle soit vive ou tende vers le violacé, révèle souvent une fraîcheur indéniable. Assurez-vous que les écailles adhèrent étroitement les unes aux autres ; dans le cas contraire, attendez-vous à un cœur coriace avec abondance de foin. Un artichaut frais se reconnaît également à l’absence de marques noires sur le sommet des écailles, gage d’une cueillette récente. Enfin, ne négligez pas la tige : un aspect légèrement humide au niveau de la coupe suggère que le légume n’a pas été séparé du plant depuis trop longtemps.

Préservation des artichauts

Pour préserver la fraîcheur des artichauts non cuits, un séjour de 4 à 5 jours dans la partie réfrigérée s’impose. À l’instar d’un bouquet floral, ils peuvent également être maintenus vivaces hors du froid en plongeant leur tige dans l’eau.

Une fois cuits, ces légumes ne tolèrent guère le passage du temps et se doivent d’être savourés sous une journée pour éviter les désagréments digestifs liés aux moisissures néfastes qu’ils risquent de développer.

Pour ceux appréciant la commodité, les artichauts sont disponibles en conserves ou marinés. De plus, leurs cœurs épargnés du foin et des feuilles extérieures se prêtent bien à une brève ébullition avant d’être mis au congélateur où ils garderont leurs qualités pendant six mois.

Les avantages nutritionnels des artichauts

L’artichaut s’impose comme une pépite nutritive, aussi savoureuse que légère en calories. Cet aliment se distingue par ses propriétés bénéfiques pour le système digestif et urinaire, et constitue un allié de taille pour la santé du foie.

Gorgé de nutriments essentiels, l’artichaut regorge de vitamine B9, connue sous le nom de folate, ainsi que d’une bonne dose de vitamine C et K. Il est également une excellente source de minéraux tels que le magnésium et le potassium, sans oublier sa richesse en antioxydants qui protègent notre organisme contre les agressions des radicaux libres.

Il brille particulièrement par sa haute teneur en fibres alimentaires : un artichaut moyen peut contenir jusqu’à 4,7 grammes. Ces fibres offrent divers avantages dont la régulation du transit intestinal et la stabilisation des niveaux de sucre dans le sang.

Outre ces éléments majeurs, l’artichaut apporte aussi un éventail d’autres vitamines B telles que B1, B2, B3 et B6. De plus, il est doté d’un contenu intéressant en fer, phosphore et cuivre.

Petite curiosité gustative à souligner : après avoir savouré un artichaut, l’eau paraîtra douce au palais. Ce phénomène s’explique par la présence d’inuline dans ce végétal, une forme de sucre influençant nos papilles gustatives.

Préparation des artichauts

Les artichauts de petite taille se prêtent à une dégustation crue, après les avoir simplement coupés et assaisonnés d’une marinade pour leur conférer tendreté. Quant aux spécimens plus volumineux, ils réclament une cuisson par vapeur ou immersion dans l’eau frémissante, suite à un émondage soigneux. Leur préparation varie entre 20 et 40 minutes en fonction de leur envergure ainsi que de la technique employée. Lorsque leurs feuilles capitulent sans résistance, le moment est propice pour les drainer la tête révérée vers le bas.

Artichauts, ces fleurons du potager se savourent de diverses manières :

  • Natures, trempées dans un condiment au gré des envies.
  • Garnis de viandes hachées ou fromages, ils accueillent volontiers toute garniture audacieuse.
  • Employés principalement pour leur coeur dans des recettes variées comme :
    • Salades vivifiantes,
    • Trempettes onctueuses,
    • Aromatisés puis grillés sous la braise ardente,
    • Sautés avec oignons et aromates frais,
    • Incorporés dans une mosaïque végétale,

En cuisine créative, ils s’invitent sur les pizzas ou enlacent les pâtes, enrichissent ragoûts et mijotés avec subtilité. Mêlés aux pommes de terre en purée, ils offrent un contraste chromatique séduisant conjugué à une saveur exquise. Ils trouvent également leur place gratinée au four ou enveloppée au sein d’une quiche savoureuse ou d’une omelette moelleuse.

Autres articles à lire

Fenouil : valeur nutritive, bienfaits, recettes, conservation et plus

Irene

Bette à carde: valeur nutritive, bienfaits, recettes et conservation

Irene

Ventre plat : comment faire pour faire dégonfler votre ventre

administrateur

Qu’est-ce qu’une diète protéinée ?

Irene

Mélasse : valeur nutritive, bienfaits santé, utilisations, recettes

Irene

Noix de macadam: valeur nutritive, bienfaits santé, idées recettes

Irene