Image default
Nutrition

Sauge: bienfaits santé, valeur nutritive, recettes, conservation

La sauge, herbacée parfumée, s’épanouit sous le climat tempéré. Diversifiée, elle se distingue notamment par sa nuance vert-de-gris et ses feuilles duveteuses. En bouche, elle dévoile une intensité prononcée avec une pointe d’amertume et des notes camphrées qui évoquent subtilement l’ananas pour certains palais.

Cultivable en toute saison, son ramassage s’adapte aux conditions climatiques : au plein air là où le mercure reste clément ou sous serre quand le froid prédomine.

Qualités nutritionnelles de la sauge

Dans une petite cuillère de sauge moulue, on trouve à peine 2 calories, c’est presque rien ! Côté nutriments, elle est légère en lipides avec un modique 0.1 gramme. Elle affiche aussi un petit 0.4 gramme de glucides, mais ne vous fiez pas aux apparences : c’est dans les fibres qu’elle excelle avec ses 0.6 gramme qui font du bien à notre digestion.

Et pour couronner le tout, la sauge n’est pas avare en protéines et regorge d’antioxydants ainsi que de vitamine K, véritables gardiens de notre santé.

  • Quasi inexistante en matières grasses
  • Riche en fibres pour une digestion au top
  • Un arsenal d’antioxydants
  • Vitamine K à volonté

Allez-y, saupoudrez-en dans vos plats sans compter !

Conseils pour choisir de la sauge

Privilégiez l’achat de sauge en brins robustes, arborant des feuilles d’une éclatante teinte verte et exemptes de toute décoloration ou marque de détérioration. Bien que les variantes séchées soient disponibles sous diverses formes telles que feuilles entières, émiettées ou moulues, elles ne sauraient rivaliser avec le goût incomparable des herbes fraîches. Opter pour la sauge séchée peut toutefois s’avérer une option valable en l’absence d’herbes fraîches.

Conservation de la sauge

Pour préserver la fraîcheur de la sauge, immergez les tiges dans un verre d’eau, tel un bouquet. Cette astuce maintient son éclat pendant environ une semaine. Si vous souhaitez prolonger sa conservation, optez pour le séchage : suspendez les branches tête en bas dans une zone sèche, loin des rayons du soleil. Après deux ou trois semaines, elles devraient se défaire facilement sous vos doigts.

Une fois sèches, stockez-les dans des récipients en verre hermétiques pour garder leurs arômes intacts. C’est l’idéal pour profiter de leurs saveurs même hors saison.

Les vertus de la sauge expliquées

Bien qu’elle soit consommée en infimes quantités, la sauge se distingue par ses nombreux bienfaits. Source notable de vitamine K, cette herbe contribue efficacement à la coagulation du sang et maintient une ossature solide.

Riche d’une palette d’antioxydants phénoliques, dont l’acide chlorogénique et la rutine, elle joue un rôle protecteur contre les dommages cellulaires, réduisant ainsi le risque de pathologies graves telles que le cancer.

Les vertus thérapeutiques de la sauge sont louées depuis des siècles. En effet, elle facilite la digestion surtout après un repas copieux, soutient les fonctions cognitives grâce à son action neuroprotectrice et s’avère être un antiseptique naturel lorsqu’utilisée en inhalation face aux affections respiratoires. De plus, sa consommation régulière sous forme d’infusion est réputée pour modérer les sueurs excessives et atténuer les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

Prospérant principalement dans les zones tempérées, on dénombre plusieurs centaines d’espèces de sauge qui ornent nos jardins tout en enrichissant notre pharmacopée naturelle.

Préparation de la sauge en cuisine

La sauge s’impose comme un aromate de choix pour exalter les saveurs dans notre cuisine. Elle se marie avec brio aux potages, apportant sa touche parfumée aux veloutés de légumes et enrichit les plats réconfortants tels que les ragoûts longuement mijotés.

Son caractère unique ne s’arrête pas là; elle trouve également sa place dans l’assaisonnement des salades en se glissant délicatement dans nos vinaigrettes maison. Les amateurs de gibier et de volaille seront conquis par son alliance subtile lorsqu’elle est incorporée dans des farces onctueuses.

Pour une note sophistiquée, la sauge rehausse merveilleusement bien les sauces qui napent généreusement nos rôtis de viande rouge. D’une polyvalence étonnante, elle s’invite aussi bien au cœur d’un pain croustillant que sur une pâte à pizza savoureuse.

Les adeptes du fait-maison découvriront avec plaisir comment ce feuillage aromatique transforme radicalement le goût des pâtes traditionnelles ou risottos crémeux ainsi que celui des divers préparations rizicoles. Sa présence discrète mais remarquable confère un air festif à vos mélanges à sandwichs, parfait pour agrémenter une pause-déjeuner.

Enfin, la sauge n’est pas qu’une affaire de plat principal; elle excelle aussi sous forme d’infusion où ses vertus sont appréciées comme une douce caresse pour le palais et un moment privilégié pour le corps.

  • Potages et veloutés embellis
  • Ragoûts mijotés magnifiés
  • Vinaigrettes personnalisées
  • Farces enrichies pour gibier et volaille
  • Sauces relevées pour viandes rouges
  • Boulangerie inventive: pains et pizzas parfumés
  • Cuisine gourmande: pâtes et risottos transformés
  • Mélanges à sandwichs revisités
  • Tartinades végétariennes retouchées
  • Infusions apaisantes savourées

N’hésitez pas à parsemer vos recettes avec cette herbe captivante afin d’élever chaque bouchée vers des sommets gustatifs insoupçonnés.

Autres articles à lire

Calories des champignons (et champignons de Paris)

Irene

Clou de girofle : bienfaits, vertus, idées recettes et conservation

Irene

Calories des blettes cuites et des blettes crues

Irene

Rutabaga: valeur nutritive, bienfaits santé, recettes, conservation

Irene

Régime riz : maigrir en mangeant du riz

Irene

Les viandes à éviter si vous ne voulez pas grossir

administrateur