Image default
Nutrition

Sarriette : valeur nutritive, bienfaits santé, utilisations, recettes

Originaire du bassin méditerranéen, le thym citronné agrémente la célèbre composition des herbes de Provence. Appréciée depuis l’époque romaine pour son goût piquant et poivré, cette plante aromatique a longtemps été enveloppée de légendes aphrodisiaques, au point d’être bannie temporairement par les autorités ecclésiastiques.

Aujourd’hui, ces interdits sont dissipés et la sarriette s’invite volontiers dans nos assiettes pour relever nos mets avec caractère. En période estivale, rien ne vaut la fraîcheur des brins cueillis directement chez les producteurs locaux. Mais que l’on se rassure, hors saison, on peut encore trouver cette essence culinaire sous d’autres formes grâce à l’importation ou à la culture en serre.

Apports nutritionnels de la sarriette

Une pincée de sarriette moulue et vous voilà transporté dans un univers culinaire aussi léger qu’exquis. Avec seulement 4 calories, elle ne plombera pas votre compteur journalier. C’est une alliée de taille pour relever vos plats sans faire grimper votre apport en matières grasses, car elle n’en contient pas. Enrichie d’un gramme de glucides et d’une belle part de fibres à hauteur de 0.6 g, c’est l’ingrédient rêvé pour ceux qui surveillent leur ligne tout en cherchant à se régaler.

Mais ce n’est pas tout ! La sarriette est bien plus qu’une simple herbe aromatique : c’est un trésor nutritionnel. Elle regorge de vitamine B6, indispensable à notre vitalité, ainsi que de calcium et fer pour des os solides et un sang vigoureux. Et parlons des antioxydants, ces petites merveilles qui combattent les méchants radicaux libres, la sarriette en est pleine à craquer.

Bref, cette herbe n’a pas fini d’épater vos papilles et votre bien-être !

Sélection de la sarriette

La sarriette séchée est un classique des étagères à épices, qu’on retrouve entière ou en poudre. Pour ceux qui ont la chance de dénicher la version fraîche de cette herbe aromatique, il convient d’être attentif à quelques détails. Privilégiez les feuillages resplendissants d’un vert profond et luisant, exempts de toute imperfection. Aussi, choisissez des tiges rigides qui n’arborent pas encore de fleurs ; le bouquet aromatique étant d’autant plus marqué lorsque la plante n’est pas en floraison.

Conservation de la sarriette

Pour maintenir la fraîcheur de la sarriette, quelques astuces simples sont à privilégier. Si vous souhaitez la garder sous la main durant quelques jours, il suffit de plonger ses tiges dans un verre rempli d’eau. Néanmoins, attention aux bourgeons qui pourraient éclore.

Si vous avez en tête une conservation légèrement plus longue, envisagez le réfrigérateur comme votre allié. Emballez délicatement votre sarriette dans du papier absorbant légèrement humide et disposez-la ensuite dans un sac plastique troué avant de placer le tout au frais.

Pour ceux qui ne comptent pas l’utiliser rapidement, le congélateur se présente comme une option impeccable. Hachez-la préalablement puis stockez-la ainsi pendant plusieurs mois ; elle gardera toute sa saveur.

Enfin, pour une conservation optimale sur le long terme, rien ne vaut le séchage traditionnel : suspendez les tiges tête en bas jusqu’à ce qu’elles rendent leur dernier souffle d’humidité. Une fois bien sèche, enfermez les feuilles dans un récipient étanche loin des assauts de lumière et des caprices de l’humidité ambiante pour préserver leur arôme intact.

Les avantages de la sarriette pour la santé

Riche en antioxydants, la sarriette s’affirme comme une alliée de taille pour la santé grâce à sa concentration en acide rosmarinique et autres composés bénéfiques. Bien qu’elle soit généralement utilisée avec parcimonie dans l’assaisonnement, ce qui limite son impact nutritionnel direct, elle n’en est pas moins précieuse pour ses multiples propriétés médicinales.

Parmi ses atouts, on recense des effets positifs sur le système immunitaire et des qualités anti-inflammatoires susceptibles de freiner les maladies chroniques. La sarriette se distingue également par son rôle dans la prévention et le traitement de certains maux tels que les inflammations de la gorge ou encore les désagréments digestifs.

En outre, cette herbe fine prend place au coeur du fameux assortiment nommé herbes de Provence, contribuant ainsi à enrichir nos plats d’une saveur caractéristique du terroir méridional.

Préparation de la sarriette en cuisine

La sarriette, une herbe aux arômes délicats, trouve sa place au cœur de multiples préparations culinaires. Sublimez vos bouillons et chaudrées par un brin de cette essence aromatique. Elle harmonise également les saveurs dans des plats consistants tels que les ragoûts et fricassées.

Elle se marie parfaitement avec la viande et la volaille, apportant ainsi une touche d’élégance à vos sauces d’accompagnement. Les légumineuses, qu’il s’agisse de lentilles ou de pois chiches, se voient transcendées par son caractère épicé.

Dans l’univers du pâté maison et des charcuteries artisanales, elle infuse ses notes boisées. Pour les amateurs de fraîcheur, parsemez-en dans vos salades; elle flirte aussi divinement avec le fromage de chèvre frais.

Transformez votre huile ou vinaigre en nectar parfumé en y laissant infuser quelques feuilles loin des rayons lumineux – patience récompensée après quelques semaines. En marinade ou vinaigrette, elle envoûte papilles et narines avec subtilité.

Invitez-la à la table des grillades où elle ne manquera pas d’épicer généreusement chaque bouchée. Riche et polyvalente, la sarriette est une véritable muse pour le gastronome désireux d’exalter ses mets du quotidien comme les plus sophistiqués.

Autres articles à lire

Menthe : bienfaits santé, idées recettes, conservation et plus

Irene

Beurre allégé (40% mg) : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Maquereau : valeur nutritive, bienfaits, conservation et plus

Irene

Pomme : valeur nutritive, bienfaits sur la santé, idées de recettes

Irene

Biscuits secs avec tablette de chocolat : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Est-ce que le régime spécial K est efficace ?

Irene