Image default
Santé

Quelle est la différence entre la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice ?

Les différences entre la chirurgie plastique esthétique et la chirurgie réparatrice ne sont pas toujours comprises. Se sentir bien avec soi-même est essentiel pour avoir une solide estime de soi, gagner la confiance et la sécurité. Les interventions de chirurgie plastique sont de plus en plus fréquentes dans notre société et beaucoup de gens décident de passer par une opération pour améliorer les aspects de leur visage ou de leur corps avec lesquels ils ne se sentent pas à l’aise. Or, l’objectif de tout le monde qui décide de passer par la chirurgie n’est pas toujours le même, car alors qu’il y a des gens qui décident de passer par la salle d’opération pour une raison purement esthétique, il y a beaucoup d’autres qui le font pour une question de santé. La chirurgie plastique ou esthétique n’est pas la même chose que la chirurgie réparatrice, car les deux types d’opération répondent à des besoins très différents et leur indication varie en fonction du patient. Dans la suite de cet article, nous vous expliquons quelles sont les principales différences entre les deux disciplines.

Le remboursement de l’opération

En France, il faut savoir que les actes de chirurgie esthétique et réparatrice passent d’abord par un contrôle très strict auprès de l’Assurance Maladie. C’est cet encadrement qui va définir quelles interventions seront remboursées par la Sécurité Sociale. Il faut bien comprendre que les remboursements ont surtout lieu dans le cadre d’une chirurgie réparatrice. En effet, il est extrêmement rare de voir une opération de chirurgie purement esthétique prise en charge par la Sécurité Sociale. Les opérations qui sont le plus souvent remboursées sont :

  • la réduction mammaire ;
  • la reconstruction mammaire (après un cancer du sein) ;
  • l’abdominoplastie (à condition que la peau du ventre recouvre une grande partie du pubis) ;
  • la liposuccion (seulement après un amaigrissement important) ;
  • le décollement des oreilles ;
  • la chirurgie de la peau (après un accident ou une maladie) ;
  • la rhinoplastie (s’il existe des troubles respiratoires) ;
  • les actes de chirurgie intime (s’ils permettent de réparer une gêne fonctionnelle).

Quelle prise en charge avec la mutuelle santé ?

Contrairement à la Sécurité Sociale, la mutuelle santé peut intervenir dans le cadre du remboursement de la chirurgie esthétique. Tout va dépendre des garanties présentes dans votre contrat. Pour avoir une bonne prise en charge de ce type d’opération, il sera certainement nécessaire de souscrire une mutuelle spéciale chirurgie esthétique qui comprendra aussi les frais relatifs à l’hospitalisation après l’opération. Si vous souhaitez vous faire opérer, vous devez donc trouver la meilleure mutuelle santé pour vos besoins qui vous permettra de diminuer au maximum votre reste à charge.

La chirurgie plastique esthétique

La chirurgie esthétique est réalisée pour améliorer l’apparence des structures normales du corps avec l’intention d’augmenter l’attrait physique du patient et de répondre à ses attentes de se sentir mieux. Seuls les chirurgiens plasticiens sont autorisés à effectuer ce type de chirurgie et il est important que le patient vérifie cette spécialisation et se mette entre les mains de médecins expérimentés.

L’objectif principal de la chirurgie plastique ou esthétique est d’améliorer l’image des patients en modifiant la beauté, la symétrie et les proportions de la zone du visage ou du corps avec laquelle ils ne se sentent pas à l’aise. Le patient subit donc une intervention chirurgicale pour une question purement esthétique.

Dans un premier temps, intervenir pour se sentir mieux peut sembler frivole, mais les patients ressentent une augmentation de l’estime de soi qui leur permet de faire face à leur environnement en toute sécurité. Parce que quand on est bien avec soi-même, cela se reflète automatiquement dans son attitude.

Les interventions de chirurgie esthétique les plus courantes dans notre pays sont l’augmentation mammaire, qui augmente la taille des seins et leur donne la forme souhaitée par le patient, la rhinoplastie pour embellir la forme du nez et la liposuccion pour éliminer la graisse localisée de certaines zones du corps.

La chirurgie plastique réparatrice

La chirurgie réparatrice a pour objectif de restaurer et/ou d’améliorer la fonction et l’aspect physique des zones du corps qui présentent des structures anormales causées par des problèmes congénitaux, du développement ou de la croissance, des traumatismes, des infections, des accidents, des tumeurs ou des maladies, entre autres.

Ce type de chirurgie a pour objectif principal de récupérer ou d’améliorer la fonction de l’organe ou du tissu affecté de la manière la plus esthétique possible. Un exemple de chirurgie réparatrice serait la réduction mammaire, lorsque la patiente présente une gigantomastie ou une croissance excessive des glandes mammaires.

Cette condition affecte la femme non seulement au niveau esthétique mais aussi physique, ce qui en fait un problème de santé ou de l’abdominoplastie, car beaucoup de femmes souffrent de diastase après l’accouchement et ont beaucoup d’inconfort. Il s’agit d’une séparation des abdominaux droits qui se produit lorsque les côtés droit et gauche du grand rectum de l’abdomen sont séparés. La rhinoplastie pourrait être un autre cas de chirurgie réparatrice car il y a beaucoup de gens qui ont des problèmes de respiration causés par la déviation de la cloison, qui est corrigée par une chirurgie du nez.

Quoi qu’il en soit, peu importe le type de chirurgie qui vous intéresse, vous devez toujours consulter votre médecin de famille pour qu’il vous conseille et vous oriente avant de vous décider pour n’importe quel type d’opération.

Autres articles à lire

Pourquoi faut-il se procurer un purificateur d’air médical ?

Emmanuel

Pourquoi consulter un ostéopathe?

Christophe

Quels sont les divers bienfaits que procure un massage dans un institut ?

Emmanuel

Pourquoi choisir la téléassistance pour les personnes âgées ?

Tamby

Les bienfaits du CBD que vous devez connaître

Journal

Pourquoi prendre de la vitamine D ?

Journal