Image default
Santé

Moins de souffle, quelles peuvent-être les raisons ?

L’insuffisance de souffle est un problème bien connu et correspondant à une défaillance du système respiratoire. Celui-ci devient incapable de procurer l’oxygène nécessaire aux organes et d’assurer une évacuation régulière du dioxyde de carbone (CO2). Moins de souffle, quelles peuvent être les raisons ? Découvrez dans cet article la réponse à cette interrogation.

Le tabagisme

Le tabagisme constitue l’une des causes externes qui peuvent occasionner l’insuffisance de souffle. Afin de pallier ce problème sans pour autant suspendre automatiquement le fait de fumer, il existe une alternative bien élaborée. Optez pour l’utilisation d’une cigarette électronique sur le site : https://www.barabrume.fr, un dispositif qui emploie des e-liquides. Ceux-ci ne présentent aucun signe de toxicité et peuvent alors se substituer au tabac. La finalité est d’éviter les substances susceptibles d’infecter les organes respiratoires. En effet, le tabagisme est une intoxication aiguë ou chronique provoquée par l’abus du tabac. Les diagnostics réalisés sur ce dernier révèlent qu’il est composé en grande majorité d’une substance du nom de nicotine.

La nicotine est un alcaloïde organique qui s’avère très toxique pour l’organisme humain. Une fois consommée, la substance se faufile automatiquement vers les bronches et bronchioles. À cet instant, elle provoque progressivement la fermeture de leurs entrées, ce qui empêche l’oxygène inspiré de pénétrer convenablement afin d’être transféré aux autres organes. Il faudrait souligner que l’espace de passage de l’air devient de plus en plus restreint, que la consommation du tabac prend de l’ampleur.

Les pathologies respiratoires et cardiaques

L’insuffisance respiratoire peut dans certains cas être liée à certaines pathologies d’ordres respiratoires et/ou cardiaques. Il est également possible que la cause sous-jacente soit liée au tabagisme. En effet, l’individu peut être un sujet d’asthme, des pneumopathies, la tuberculose, la pneumonie, le cancer de poumons, etc.

Le tabagisme peut contribuer à ces maux d’autant plus que son action directe se fait sur les poumons, en particulier les bronches. Or, ces organes constituent les piliers d’une respiration normale. Ainsi, un quelconque dysfonctionnement au niveau de ces organes peut inévitablement compromettre la circulation de l’air en quantité suffisante. S’agissant des pathologies cardiaques, il est à distinguer l’hypertension artérielle du poumon, le stress ainsi que l’insuffisance cardiaque.

Par ailleurs, il est aussi crucial de ressortir l’impact de l’entourage ou du cadre de vie sur la respiration humaine. Cette dernière peut, en effet, être compromise par le fait d’inhaler tout air pollué ou gaz carbonique toxique.

L’anémie et l’obésité

L’anémie est un état pathologique caractérisé par un niveau trop faible d’hémoglobine dans le sang. Le fer est un composant important de l’hémoglobine. Ainsi, un taux faible de ce constituant appauvrit le sang, ce qui ne lui permet pas de remplir efficacement ses tâches en termes de respiration. Dans ce cas précis, l’idéal serait de commencer à intégrer dans son alimentation, des aliments riches en fer.

L’obésité, quant à elle, s’apprécie par le calcul de l’indice de masse corporelle. Il s’agit d’un indicateur qui divise le poids par le carré de la taille. En principe, lorsque le résultat excède 35, alors l’individu concerné est en situation d’obésité. Par conséquent, il se trouve plus exposé aux risques de manque de souffle. Dans ce cas, un contrôle de régime alimentaire s’impose.

Autres articles à lire

Les bienfaits du CBD que vous devez connaître

Journal

Comment se déroule une greffe de cheveux en France ?

administrateur

Blanchiment dentaire à la maison : l’essentiel pour réussir

Emmanuel

Tache au cerveau : symptômes et diagnostics

Honorine

Les bougies bios, des produits aux multiples usages

Tamby

Quel type d’anomalie a une personne presbyte ?

administrateur