Image default
Santé

La stérilisation pharmaceutique : quelles solutions ?

La stérilisation pharmaceutique : quelles solutions ?
5 (100%) 3 votes

Que ce soit dans le domaine de la santé publique, dans les services hospitaliers, dans le cosmétique en passant par la conserverie et bien d’autres domaines, ces différents secteurs d’activité exigent une absence de micro-organismes viables tant à l’étape de la fabrication que dans le produit fini. Cette exigence ne peut se réaliser que grâce à des procédés de stérilisation. Vous découvrirez à travers cet article les solutions idoines pour une stérilisation pharmaceutique. Cependant, appréhendons avant tout ce qu’est la stérilisation et son importance.

Définitions et importance de la stérilisation pharmaceutique

La stérilisation est, par définition, un traitement dont le but est d’atteindre l’état de stérilité d’un objet, d’un liquide ou autre élément. Le but de ce procédé étant de garantir, avec un risque maîtrisé, l’absence de micro-organisme sur le produit. Ainsi, stériliser un produit empêche la prolifération des germes sur ce dernier.

Utilisée dans plusieurs domaines notamment dans l’industrie pharmaceutique, la stérilisation présente deux objectifs. Elle est utilisée d’une part pour contrôler les micro-organismes et d’autre part, elle permet de prévenir une éventuelle contamination. Ce faisant, on ne peut stériliser que ce qui est propre.

La stérilisation pharmaceutique utilise plusieurs procédés.

Quelles sont les solutions pour une stérilisation pharmaceutique ?

Avant toute chose, il convient de mentionner qu’il n’existe pas de mauvaise méthode de stérilisation. Le choix de la technique appropriée doit se faire en fonction du produit à stériliser.

Ionisos Groupe dispose de toutes les solutions pour une stérilisation pharmaceutique adaptée à chaque produit. Ainsi, différentes solutions de stérilisation pharmaceutique existent.

On peut distinguer la stérilisation par voie chimique. Cette dernière utilise la température comme catalyseur accélérant la réaction. Elle permet au contact du germe de détruire non seulement le métabolisme, mais aussi le noyau du micro-organisme. Cette méthode regroupe la verdunisation, l’oxyde d’éthylène, l’oxyde de propylène, le gaz plasma du peroxyde d’hydrogène et bien d’autres composés.

De même, la stérilisation peut se faire par des rayonnements. Cette technique s’effectuant à froid en continu ou discontinu se pratique le plus souvent chez un prestataire spécialisé. Elle consiste en un bombardement de rayonnements électro-magnétiques fortement énergétiques, des structures internes du noyau. Elle regroupe les rayonnements UV, les rayonnements Bêta et Gamma et les rayonnements X.

Par ailleurs, la stérilisation pharmaceutique prend en compte également les méthodes thermiques. Basé notamment sur la chaleur, ce traitement regroupe la stérilisation par chaleur humide et par chaleur sèche.

On distingue également la stérilisation par les micro-nanofiltrations stérilisantes qui n’ont aucune action sur le germe, mais qui par leur filtre provoque un effet de tamisage en séparant et en retenant les micro-organismes.

Ainsi, il existe plusieurs autres méthodes de stérilisation pharmaceutiques qui empêchent l’infestation par les micro-organismes.

Related Articles

Devenir un personnel soignant, ce qu’il faut savoir

Claude

Zoom sur le plexus solaire

Tamby

Infarctus du myocarde : comment réagir rapidement ?

Tamby

Leave a Comment