Image default
Nutrition

Calmar et pieuvre: valeur nutritive, bienfaits, recettes et plus

Quels sont les points distinctifs entre le calmar et la pieuvre ?

Les calmars, petites créatures marines, se caractérisent par un corps élancé surmontant de brefs tentacules. Leur texture moelleuse en fait une délectation culinaire prisée, idéale pour des recettes exquises.

Quant aux pieuvres, ces spécimens plus imposants séduisent par leurs longs bras ventousés et leur silhouette arrondie. Malgré une consistance initiale plutôt ferme, un mijotage prolongé les métamorphose en mets d’une douceur réconfortante.

Disponibles toute l’année chez nos poissonniers, on les trouve aussi bien frais que surgelés sous diverses formes pour satisfaire toutes les envies gourmandes.

Apports nutritionnels du calmar et de la pieuvre

La pieuvre et le calmar, tous deux servis crus en portions de 75g, sont des mets peu caloriques. Avec respectivement 62 et 69 calories, ils constituent une option légère pour les gourmets attentifs à leur ligne. Les lipides y sont également modérés : seulement 0.8g dans la pieuvre contre un gramme dans le calmar.

Le cholestérol présente une différence marquée entre les deux céphalopodes ; la pieuvre affiche un taux bien moindre avec ses 36 mg comparativement aux 175 mg du calmar. En ce qui concerne les hydrates de carbone, ces fruits de mer restent sobres : à peine plus d’un gramme par portion.

Ces aliments maritimes se distinguent par leur teneur élevée en protéines, offrant plus de 11g chacun, ce qui favorise la sensation de satiété et soutient l’entretien musculaire. Ils ne contiennent pas de fibres mais compensent par un riche apport en vitamines et minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

La pieuvre est notamment une bonne source de vitamines B3 (niacine), B5, B6 et B12; elle fournit aussi des quantités significatives d’E, fer, cuivre ainsi que sélénium—connu pour ses vertus antioxydantes—sans omettre phosphore, zinc, magnésium et potassium.

Quant au calmar, il brille par sa composition similaire incluant riboflavine (B2), niacine (B3), vitamine B5 et B12 ainsi que la vitamine E. Le tableau minéral est tout aussi riche avec du cuivre indispensable à notre métabolisme et du phosphore important pour nos ossements. Il contient également zinc requis pour l’immunité ou encore magnésium nécessaire contre le stress.

Manger cru n’a jamais été aussi nutritif ! Ces trésors des océans sont non seulement savoureux mais également bénéfiques pour maintenir une alimentation saine et équilibrée.

Conseils pour acheter des calmars et des pieuvres

Pour vous assurer de la fraîcheur des céphalopodes, prêtez attention à l’épaisseur et à la couleur translucide de leur chair. Les tentacules devraient présenter un aspect nacré tandis que les ventouses doivent adhérer légèrement au toucher. N’hésitez pas à solliciter votre poissonnier pour préparer calmars et pieuvres, adaptant la découpe à votre recette.

Petite astuce gourmande : ces créatures marines projettent une encre noire lorsqu’elles se sentent menacées, utilisable en cuisine pour enrichir visuellement et gustativement vos plats tels qu’un bouillon coloré ou des pâtes teintées. Pensez bien à demander la conservation de cette encre auprès de votre fournisseur!

Préservation des céphalopodes

Achetez-les, dégustez-les illico! Les fruits de mer frais, c’est un régal qu’il ne faut pas laisser traîner. Si vous ne pouvez pas tous les savourer le jour même, pensez à les glisser au congélo pour garder leur saveur intacte.

Les atouts santé des calmars et des pieuvres

Avec seulement 90 kcal pour 100 g, les calmars et pieuvres sont d’excellents alliés minceur. Riches en protéines (15 g par portion), ils contribuent efficacement à la satiété tout en préservant votre ligne, à condition de résister à l’appel de la friture.

Côté nutriments, c’est une véritable mine d’or: vitamines B et E se mêlent au sélénium, cuivre, zinc sans oublier les oméga-3. Ces atouts font des céphalopodes un choix judicieux pour qui cherche à enrichir son alimentation en éléments bénéfiques pour sa santé. En somme, ces délices marins sont synonymes d’une gastronomie qui rime avec bien-être.

Mesures de prévention

Il est sage de modérer sa consommation de calmars et pieuvres lorsqu’ils sont préparés frits, car ils s’avèrent riches en sel et contribuent à l’apport en cholestérol. Une vigilance particulière est également recommandée pour les personnes ayant des antécédents d’allergies aux produits marins.

Pour ce qui est de leur préparation, n’hésitez pas à solliciter l’expertise de votre poissonnier. Celui-ci peut préparer ces mollusques selon vos besoins culinaires, vous épargnant ainsi le tracas du nettoyage et de la découpe.

Préparation de la pieuvre et du calmar

Pour préparer les pieuvres, il est crucial de les attendrir. Les congeler avant utilisation s’avère être un procédé simple et efficace. Concernant leur cuisson, une longue période allant jusqu’à 2 heures est à prévoir pour garantir leur tendreté. Pour des recettes rapides, un précuisson dans du bouillon ou à la vapeur peut faire l’affaire.

À l’opposé, la chair des calmars se distingue par sa douceur et ne nécessite pas de préparation laborieuse. Ils sont parfaitement adaptables à diverses recettes :

  • Mélangez-les avec délices dans une salade fraîche aux légumes croquants.
  • Incorporez-les dans un sauté asiatique pour une touche d’exotisme.
  • Faites-les griller sur le barbecue après avoir incisé leur chair.
  • Dégustez-les panés et frits, rehaussés d’un filet de citron.
  • Ajoutez-les à vos soupes réconfortantes ou potages onctueux.
  • Laissez-vous tenter par une paëlla gorgée de soleil où ils seront rois.
  • Cuisinez-les en sauce tomate, classique ou relevée au safran selon vos envies.

Les petits calmars offrent aussi la possibilité d’être farcis façon catalane avec de la viande hachée puis mijotés dans une sauce tomate épicée aux poivrons rouges et herbes aromatiques.

Enfin, ils se prêtent merveilleusement bien comme garniture sur une pizza croustillante ou mélangés dans une sauce crémeuse accompagnant vos pâtes favorites avec quelques autres trésors marins.

Autres articles à lire

Citrouille: valeur nutritive, bienfaits santé, conservation, recettes

Irene

Romarin : valeur nutritive, bienfaits santé, conservation, recettes

Irene

Artichaut: valeur nutritive, recettes, bienfaits et conservation

Irene

Une digestion difficile peut influencer une perte de poids

administrateur

Pamplemousse : valeur nutritive, bienfaits santé, idées recettes

Irene

Quoi boire pour vous aider à perdre du poids?

administrateur