Image default
Beauté

Alopécie : symptômes et traitements

Alopécie : symptômes et traitements
Notez cet article

Perdre ses cheveux est un phénomène physiologique normal. Si en moyenne, nous avons entre 80 000 et 150 000 cheveux sur la tête, ces derniers ne sont pas éternels. Et pour cause, nous perdons au quotidien entre 50 et 100 cheveux par jour, qui sont remplacés par d’autres. Pour autant, si la perte n’est pas comblée par une repousse on parle d’alopécie. Dès lors, le phénomène devient pathologique. 

Les traitements contre la perte capillaire

La première des choses est de consulter un médecin pour faire un point sur la perte de cheveux dans la mesure où la chute des cheveux est importante ou encore si elle s’éternise. Il est important d’en connaitre l’origine pour mieux la soigner, l’atténuer. Les traitements anti-chute de cheveux peuvent être des soins locaux avec des shampoings et des lotions anti-chute, des compléments alimentaires qui permettent de redynamiser le cycle pilaire. Autre recours à une chute de cheveux importante : la greffe capillaire. Les implants capillaires permettent alors une restauration capillaire rapide avec un résultat durable et esthétique. Idéal pour que cette chute de cheveux ne soit plus mal vécue ni traumatisante. 

Les causes de la perte de cheveux

L’alopécie touche aussi bien les hommes que les femmes. Partielle ou totale, l’alopécie a des causes différentes. La perte des cheveux peut être héréditaire, due à un trouble hormonal (baisse ou hausse du taux d’hormones) ou encore être une conséquence d’un traitement médicamenteux. La perte de cheveux peut aussi être causée par le stress, la fatigue, le changement de saison, la grossesse, mais aussi l’accouchement ou encore la ménopause. En marge, une alimentation carencée peut aussi entraîner une perte de cheveux tout comme le fait de fumer qui asphyxie les cheveux.   

Les gestes pour prévenir la perte des cheveux

Bien qu’il n’existe pas de solutions miracles pour éviter la chute des cheveux, il existe cependant des gestes à adopter au quotidien pour ralentir la chute des cheveux. Une alimentation saine, riche et équilibrée, riche en fer, en cuivre, en silicium, en acides gras, en zinc et en vitamine B notamment permet de limiter cette chute. C’est le cas aussi des soins portés aux cheveux. Rien de tel donc que de limiter les teintures capillaires, les gels et les laques. Exit également les shampoings à la composition douteuse. Rien de tel que des produits les plus naturels possible. En marge, le fait de se masser le cuir chevelu, de se laver les cheveux dans les règles de l’art. Pour finir, il convient d’éviter les coiffures trop tirées, les accessoires de mode qui serrent les cheveux et les accessoires capillaires trop chauds et synthétiques. 

Related Articles

Pourquoi passer aux cosmétiques bio

Journal

Quelle huile essentielle pour des soins de visage

Journal

Comment utiliser de l’huile essentielle ?

Tamby

Leave a Comment