Image default
Psychologie

Tout savoir sur Gestalt-thérapie

Tout savoir sur Gestalt-thérapie
Notez cet article

Tout savoir sur Gestalt-thérapie

Dans le but d’aider les hommes à résoudre les problèmes existentiels auxquels ils font face au quotidien, la Gestalt-thérapie veut replacer l’individu dans la société d’où il provient et l’aider à renouer le fil cassé entre son environnement, ses relations, ses interactions et lui. Que sait-on réellement de cette thérapie dite de la forme ?

L’histoire de la Gestalt-thérapie

La gestalt thérapie est une forme de traitement psychologique dont la fondation remonte au début des années 50 par le couple Fritz et Laura Perls, alors psychiatre-psychothérapeute et docteur en psychologie. Les deux se sont longuement inspirés des psychanalystes Sigmund Freud et Jung. Puis, ils ont senti le besoin de couper court avec le courant psychanalyste. Ayant immigré aux États-Unis, le concept reçut le concours d’éminentes personnalités du monde littéraire telles que Paul Goodman et des penseurs de renom tels que Isadore From et Paul weisz. « Gestalt-thérapie, nouveauté, excitation et développement » tel est intitulé l’ouvrage écrit en 1951 qui a consacré la mise à disposition du public de cette thérapie nouvelle qui aide l’individu à reprendre contact avec le temps présent.

Qu’est-ce que c’est ?

Dans un environnement très conflictuel où les hommes intériorisent leurs sentiments et passions, la Gestalt-thérapie est une thérapie qui se base sur l’observation du patient. Tout ce qui est apparent au niveau du patient constitue les fondements mêmes de sa future guérison psychologique. Généralement, le Gestalt-thérapeute organise des séances de thérapie individuelle ou en groupe. Des techniques telles que celle de la chaise où les patients s’exercent à discuter avec leurs protagonistes qui ne sont pas là et qui parfois ne savent pas que les patients sont en conflit avec eux.

L’objectif est de prendre conscience de ses émotions, de les extérioriser, de vivre le deuil de ses regrets, ressentiments et déception afin d’en guérir. Les patients une fois guéris peuvent renouer leurs relations sociales et mieux construire leurs nouvelles interactions sociales. Le thérapeute ne joue qu’un rôle d’observateur et ne fait qu’écouter et inciter le patient à parler. Les séances qui durent généralement 1 heure par séance peuvent s’étendre sur 2 à 3 ans. À la fin de ces séances, la plupart des patients reprennent confiance en eux-mêmes.

Related Articles

Comment trouver un bon pschychanalyste?

Tamby

Leave a Comment