Image default
Nutrition

Sucre : valeur nutritive, bienfaits santé et conservation

La principale source de sucre provient soit de la canne, soit de la betterave. Cependant, il existe une palette diversifiée allant du miel aux sucres fruitiers. Sur les produits, repérez les composants sucrants à travers des terminologies finissant par « -ose ».

Il se décline sous plusieurs aspects distincts :
– Le sucre blanc que l’on retrouve souvent dans nos cuisines est offert en grains variés.
– Le sucre brun, reconnu pour sa texture plus ou moins adhérente et sa couleur oscillant entre caramel et ébène.
– Un compagnon fidèle des pâtissiers : le sucre à glacer.
– La version liquide prend la forme d’un sirop doux et fluide.
– Plus corsée, la mélasse offre une consistance épaisse et un goût prononcé.
– Le caramel quant à lui résulte d’une caramélisation du sirop apportant cette touche grillée tant appréciée.

Enfin, n’oublions pas l’éventail de sirops tels que ceux issus de l’érable ou encore le maïs qui enrichissent notre quotidien gourmand. Quelles que soient les envies ou besoins culinaires, le sucre reste un incontournable disponible toute l’année.

Apports nutritionnels du sucre

Une cuillerée à soupe de sucre blanc, soit 15 mL ou 12 grammes, apporte environ 48 calories. C’est purement énergétique puisqu’il contient essentiellement des glucides, à hauteur de 12 grammes. Ces derniers sont intégralement composés de sucres simples. Quant aux protéines, fibres et matières grasses, leur compteur reste désespérément à zéro dans ce petit concentré d’énergie douce. (Source : Santé Canada).

Conseils pour choisir du sucre

Bien souvent, on jette son dévolu sur le sucre blanc pour adoucir nos mets, une véritable star dans l’univers de la pâtisserie. Pourtant, c’est loin d’être notre unique allié ! Il existe tout un éventail de douceurs à explorer. Avant de vous lancer dans vos expérimentations culinaires, prenez un instant pour consulter les préconisations de votre recette : elle saura vous aiguiller vers le sucre qui fera mouche pour votre création gourmande.

Conservation du sucre

Pour assurer une longévité optimale au sucre, il suffit de le garder dans un récipient bien scellé, loin des rayons du soleil et de toute source de chaleur. Quant à la cassonade, elle a tendance à se compacter avec le temps. Pour pallier ce problème, glisser une tranche de pain frais dans son paquet est une astuce connue; celle-ci devra être remplacée régulièrement pour éviter la moisissure. Une autre alternative consiste à utiliser des guimauves qui offrent une solution plus durable pour maintenir sa consistance moelleuse.

Le sucre est-il bénéfique pour la santé ?

Le sucre blanc est souvent critiqué pour son absence de nutriments, étant qualifié de calorie sans valeur ajoutée pour notre bien-être. Sa consommation excessive est une des causes principales d’affections comme l’obésité et le diabète de type 2.

Toutefois, lorsqu’on cherche un coup de fouet énergétique immédiat, notons qu’il y a mieux que le sucre raffiné. Prenons exemple sur les fruits : ils sont non seulement gorgés de sucres naturels mais regorgent également d’une panoplie d’éléments bénéfiques à la santé tels que des vitamines et minéraux. La banane s’impose ici comme un choix judicieux grâce à sa richesse en fibres qui modulent l’absorption du sucre et stabilisent la glycémie.

Attention cependant aux pièges doux-amers : les jus de fruits, dénués de fibres, peuvent provoquer des pics glycémiques similaires à ceux engendrés par les sodas sucrés. Dans cette optique, il serait avisé d’envisager des alternatives plus riches au sucre raffiné telles que le sucre brun, le sirop d’érable ou encore le miel qui apportent ces petits plus nutritionnels non négligeables.

Pour une libération énergétique progressive et soutenue dans le temps, rien ne vaut les glucides complexes trouvés dans les légumineuses ou certains grains entiers comme l’avoine. Ces sources alimentaires permettent une diffusion graduelle du carburant nécessaire à nos activités.

En fin de compte, limiter notre apport en sucre raffiné est une sage décision pour préserver notre capital santé. Cela ne signifie pas pour autant renoncer complètement aux plaisirs sucrés – allier modération quotidienne et indulgence occasionnelle apparaît comme la voie dorée vers un équilibre tant gustatif que salutaire.

Préparation du sucre en cuisine

Le sucre et ses dérivés tels que le miel ou le sirop d’érable jouent un rôle clé dans l’univers de la pâtisserie, infusant chaleur et douceur à une myriade de douceurs telles que:

  • Biscuits moelleux
  • Gâteaux aériens et muffins savoureux
  • Tartes gourmandes – y compris la célèbre tarte au sucre!
  • Friandises variées, dont les incontournables chocolats
  • Crèmes onctueuses et entremets délicats

Ces ingrédients s’avèrent également parfaits pour enjoliver des fruits avec une touche sucrée ou conférer un éclat caramélisé à divers encas. Les boissons aussi bien chaudes qu’hivernales se parent de ces notes suaves, allant du café réconfortant au thé glacé rafraîchissant.

Au-delà des plaisirs sucrés, le sucré s’invite subtilement dans l’univers salé. Une pincée peut adoucir l’acidité d’une sauce tomate maison ou s’intégrer aux exotismes des sauces orientales. Il harmonise parfaitement avec les mets principaux comme les viandes rouges accompagnées d’une sauce canneberge audacieuse.

Autres articles à lire

Basilic: bienfaits santé, recettes, conservation et guide d’achat

Irene

Comment réduire les calories consommées sans souffrir

administrateur

Alli : quels risques pour cette pillule miracle pour maigrir?

administrateur

Pacane (noix de pécan) : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes

Irene

Kiwi : recettes, valeur nutritive, bienfaits santé, conservation

Irene

Curry (cari): composition, bienfaits santé, idées recettes et plus

Irene