Image default
Nutrition

Prune et pruneau : valeur nutritive, bienfaits santé, idées recettes

Les différentes variétés de prunes arborent des teintes variées, allant du jaune éclatant au vert tendre, sans oublier les nuances profondes de rouge et les tonalités pourpres qui flirtent parfois avec le noir. Ces fruits charnus se distinguent aussi par leur taille, oscillant entre une modeste circonférence et des gabarits plus imposants.

Le pruneau, cousin séché de la prune, doit sa création à un processus d’ensoleillement naturel ou à une déshydratation artificielle. C’est typiquement le sort réservé aux spécimens revêtus d’une peau sombre.

Quant à la saisonnalité, c’est en plein coeur de l’été jusqu’à l’entrée dans l’automne que les prunes régalent nos papilles. Toutefois, grâce aux importations notamment depuis la Californie – terre promise pour la culture du pruneau grâce à ses terroirs bénis d’un soleil généreux -, ces délices desséchés nous accompagnent durant toute l’année sur les étals québécois.

Apports nutritionnels des prunes et des pruneaux

Une prune fraîche de taille moyenne pèse environ 66 grammes et ne contient que 30 calories, ce qui en fait une collation légère. Elle est dénuée de matières grasses et affiche un contenu modéré en sucre avec 7 grammes, tout en fournissant des glucides pour l’énergie à hauteur de 8 grammes. Avec ses 1,1 gramme de fibres, c’est également un bon choix pour favoriser le transit intestinal.

En comparaison, les pruneaux séchés, souvent consommés comme coupe-faim ou dans les recettes sucrées-salées, doublent la mise calorique avec 60 calories pour trois petits fruits secs. Leur teneur en sucres s’élève à 10 grammes mais ils se rattrapent par une quantité plus importante de fibres soit environ 1,8 gramme. Ils apportent aussi une petite contribution protéique d’1 gramme.

Côté vitamines et minéraux, ces deux variantes du fruit offrent un panel intéressant : vitamine A essentielle pour la vue; vitamine C connue pour son effet antioxydant; vitamine K nécessaire à la coagulation du sang; potassium bénéfique au système cardiovasculaire; cuivre jouant un rôle dans le transport du fer; ainsi que manganèse impliqué dans divers processus métaboliques. Les antioxydants qu’ils renferment contribuent également à neutraliser les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

Conseils pour sélectionner des prunes et des pruneaux

Pour choisir des prunes de qualité, privilégiez celles qui cèdent légèrement sous la pression des doigts sans pour autant être flasques. Une peau impeccable et lisse est également signe d’une sélection irréprochable. Un autre indice de la fraîcheur d’une prune est la présence discrète d’une couche cireuse à sa surface, preuve que le fruit a atteint son apogée de maturité sans être trop manipulé.

En ce qui concerne les pruneaux, leur excellence se révèle par une teinte profondément noire et un éclat remarquable. Fuyez ceux dont l’apparence trahit une texture sèche ou une consistance déplaisamment molle, car ils ne vous offriront pas l’expérience gustative escomptée.

Conservation des prunes et des pruneaux

Si vos prunes n’ont pas encore atteint leur pleine maturité, laissez-les à l’air libre pour qu’elles finissent de murir. Une fois à point, glissez-les dans le tiroir à légumes du frigo pour les conserver fraîches pendant une semaine maximum.

Au-delà de la conservation au frais, envisagez la congélation pour garder vos prunes sur du long terme. Assurez-vous simplement de les dénoyauter et de les découper avant de les enfermer dans un sac adapté ; elles se maintiendront parfaites jusqu’à six mois.

Quant aux pruneaux, ces derniers préservent leur saveur intacte durant plusieurs mois lorsqu’ils sont stockés dans un récipient étanche loin des rayons solaires et de la chaleur.

Les vertus des prunes et pruneaux

Manger des prunes et des pruneaux, c’est se faire du bien ! Ces fruits gorgés de saveurs sont non seulement délicieux mais aussi alliés de notre ventre et soutiens précieux pour nos os. Qui aurait cru que ces petites douceurs pouvaient être autant bénéfiques ? Ils font vraiment la paire pour booster notre bien-être.

Favorisent la digestion

Riches en fibres, les prunes et pruneaux jouent un rôle clé dans la bonne tenue de notre système digestif. Ils s’avèrent particulièrement utiles pour réduire le taux de cholestérol et réguler le taux de sucre dans le sang. Reconnus pour leurs vertus laxatives, grâce à la présence du sorbitol, ces fruits favorisent une digestion fluide.

Les pruneaux, souvent consommés sous forme de jus sans sucre ajouté, tiennent une place de choix dans l’arsenal des remèdes traditionnels contre la constipation. Plus qu’un simple aliment, ils se montrent supérieurs au psyllium — communément utilisé dans les produits laxatifs — pour pallier aux désagréments liés à un transit paresseux.

Origine des vitamines et minéraux

Les prunes jouent un rôle clé dans le renforcement de l’immunité et contribuent à maintenir une peau élastique grâce à leur teneur en vitamine C. Cette même vitamine facilite aussi l’assimilation du fer issu des plantes. Les pruneaux, quant à eux, se distinguent par leur richesse en vitamine K, essentielle pour une bonne coagulation sanguine ainsi que pour fortifier les os.

Ces délices sucrés, qu’ils soient consommés frais ou séchés, apportent également d’autres nutriments bénéfiques. Ils sont notamment dotés de petites doses de vitamine A, élément vital pour la vision et la beauté de la peau. Sans oublier leur apport en minéraux tels que le potassium – un allié pour votre cœur, le manganèse et le cuivre, tous deux importants pour différentes fonctions corporelles.

Bienfaits pour la santé osseuse

D’après des recherches poussées, les pruneaux s’imposent comme de véritables gardiens pour nos os. Ils regorgent de nutriments qui fortifient l’ossature et tiennent à distance le spectre de l’ostéoporose. On ne jure que par leurs composés phénoliques et leur vitamine K pour préserver notre charpente corporelle. Qui aurait cru que ces petits fruits étaient des champions dans la lutte contre les fractures?

Capacité antioxydante

Les fruits, trésors de bienfaits, regorgent d’antioxydants comme les polyphénols. Ces derniers sont des champions pour désarmer les radicaux libres qui s’en prennent à nos cellules. Et ce n’est pas tout ! Leur talent anti-inflammatoire pourrait être un allié de taille face aux affections du cœur et des poumons.

Mesures de prévention

Il est sage de limiter sa consommation de pruneaux et leur jus, pour esquiver les désagréments intestinaux tels que la diarrhée. Ces fruits, bien que savoureux et nutritifs, lorsqu’ils sont ingérés en excès, peuvent perturber l’équilibre digestif.

Pour ceux qui ont déjà croisé le fer avec des calculs rénaux, une vigilance particulière s’impose : les pruneaux recèlent d’oxalates, composants peu amicaux avec cette condition. Ils peuvent être complices dans la genèse des fameuses pierres aux reins chez certains profils sensibles. Il convient donc d’en user avec parcimonie pour préserver sa santé rénale.

Préparation des prunes et pruneaux

On trouve pléthore de manières d’accommoder prunes et pruneaux, que ce soit pour des plats qui flirtent avec la douceur ou qui épousent la saveur.

Recettes originales à base de prunes

Dégustez-les nature pour un plaisir simple lors du dernier service, en cas de petite faim ou pour débuter la journée. Transformez ces délices en onctueuses compotes, en coulis veloutés ou encore en confitures maison; rafraîchissez-vous avec des sorbets et crèmes glacées faites à partir de ces fruits. Intégrez-les dans votre yogourt matinal ou parsemez-en vos bols de céréales.

Côté pâtisserie, laissez libre cours à votre créativité: tartes gourmandes, croustades croustillantes, gâteaux moelleux et muffins savoureux vous attendent. Osez les incorporer dans des pains dorés réconfortants. Et pourquoi pas ajouter une touche d’originalité dans vos salades avec une pointe de douceur fruitée?

Pour les amateurs de saveurs plus complexes, le chutney deviendra l’allié parfait des charcuteries fines, viandes froides et terrines riches en goût. Enfin, saisissez quelques fruits dans une noix de beurre agrémentée d’épices choisies et/ou d’herbes aromatiques fraîches pour créer un accompagnement exquis pour vos plats de viandes blanches, gibiers ou volailles.

Transformez ces joyaux sucrés selon vos envies et laissez-vous séduire par leur polyvalence culinaire.

Suggestions de recettes à base de pruneaux

Pour redonner vie à des pruneaux desséchés, une immersion dans l’eau les prépare au mieux pour le palais. Ces fruits gorgés d’eau s’offrent alors en multiples variantes culinaires.

Réalisez une compote onctueuse en combinant pruneaux, autres fruits séchés et aromates comme la cannelle et l’orange, sucrée avec justesse par du miel. Servie froide, elle sera l’alliée idéale d’une glace ou réveillera la simplicité d’une miche de pain fraîche.

Leur cœur peut aussi être généreusement garni de noisettes ou d’amandes entières, voire de pâte d’amandes teintée pour un contraste visuel et gustatif saisissant.

Les amateurs de saveurs salées-sucrées apprécieront ces mêmes pruneaux enrobés de bacon croustillant pour des bouchées apéritives surprenantes.

Incorporez-les finement hachés dans les farces qui accompagneront volailles festives ou agrémenteront les plats mijotés tels que les tajines aux effluves maghrébines.

Introduits dans les desserts — puddings moelleux, cakes riches ou fars bretons typiques — ils confèrent une texture particulière et une douceur naturellement fruitée.

Enfin, leur présence enrichit délicatement le goût de plats principaux composés autour du lapin sauvage ou autre gibier robuste ainsi que certaines pièces bovines ou aviaires sélectionnées avec soin.

Plus qu’un simple ingrédient, le pruneau est un passe-partout gastronomique invitant à la créativité. Pour encore plus d’inspirations épicuriennes mettant à l’honneur ce fruit versatile, faites escale sur le site dédié aux pruneaux californiens.

Autres articles à lire

Régime : pourquoi ça ne marche pas systématiquement ?

administrateur

Sauge: bienfaits santé, valeur nutritive, recettes, conservation

Irene

Biscuit sec croquant (ex : tuile) sans chocolat, allégé en matière grasse : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Quinoa : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes, conservation

Irene

Biscuits petit déjeuner : combien y a-t-il de calories ?

Irene

Pêche : valeur nutritive, bienfaits santé, idées de recettes

Irene