Image default
Nutrition

Lapin : valeur nutritive, bienfaits santé et conservation

Bien que communément confondu avec les rongeurs, le lapin se distingue par sa dentition unique : une double rangée d’incisives qui tranche avec la simple paire de ses lointains cousins. La famille des lapins revêt une pluralité d’espèces, qu’elles soient domestiques ou à l’état sauvage, sans omettre leur proche parent, le lièvre.

Le charme du lapin en tant que compagnon domestique suscite souvent une réticence culinaire chez certains. L’affection portée à cet animal peut influencer leurs habitudes alimentaires et dissuader de le consommer. Néanmoins, la chair du lapin est reconnue pour sa finesse et son goût délicat, ce qui lui vaut une place de choix dans les cuisines gourmandes.

Traditionnellement associé aux volailles pour sa chair tendre semblable, le lapin s’apprête avec art comme ses congénères ailés. En matière de saisonnalité, ces créatures profitant de l’élevage en plein air pendant les mois chauds – juillet à septembre – offrent des saveurs remarquables. Toutefois, on trouve aisément cette viande tout au long de l’année dans nos épiceries sous formes fraîches ou surgelées pour ravir les palais exigeants quelle que soit la saison.

Apports nutritionnels du lapin

Un rôti de lapin de 75 g, c’est une affaire plutôt légère pour la balance avec seulement 148 calories. Côté lipides, on n’enregistre pas l’alerte rouge : 6 grammes seulement, et parmi eux, peu d’indésirables saturés – un mince 1.8 gramme. Le cholestérol joue dans la cour des grands avec ses 62 mg, mais ne vous inquiétez pas trop.

Pas l’ombre d’un glucide à l’horizon, ni même une fibre égarée! Par contre, les protéines ? Elles abondent en masse : 22 grammes pour faire le plein d’énergie. Et ce n’est pas tout!

Ce petit lapin est aussi un trésor de vitamines B – Riboflavine (B2), Niacine (B3), Acide pantothénique (B5), B6 et B12 – sans parler de sa contribution en minéraux essentiels comme le phosphore, le fer ou encore le sélénium qui mettent du pep dans notre système.

Zinc et cuivre sont également au rendez-vous pour compléter ce cocktail nutritif bien dosé. Manger du lapin? Une idée à croquer pour rester au top !

Autres articles à lire

Clémentine : valeur nutritive, bienfaits, recettes et conservation

Irene

Éperlan : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes, conservation

Irene

Caille (viande et oeufs): bienfaits, recettes, conservation et plus

Irene

Pacane (noix de pécan) : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes

Irene

Perdre du ventre : comment avoir un ventre plat en un mois

administrateur

Maigrir vite : les régimes en vogue aux Etats-Unis

administrateur