Image default
Forme

Comment maigrir avec la lune

La lune cause les marées et l’on dit aussi qu’elle influence notre comportement. Alors peut-on maigrir avec la lune ? La réponse est à la fois oui et non. Et dans cet article je vais tenter de vous expliquer comment se servir de la lune et des cycles lunaires pour maigrir à long terme.

Maigrir avec la lune peut sembler être une question stupide ou loufoque, mais il n’y a pas de mauvaise question : seulement de mauvaises réponses. Pour répondre à tous ceux qui veulent maigrir en suivant les cycles lunaires il faut d’abord comprendre de quoi il s’agit.

La lune est un satellite de la terre, c’est-à-dire un astre qui orbite autour de la terre de la même manière que notre terre orbite autour du soleil. La lune se rapproche et s’éloigne de la terre au fur et à mesure des cycles, et c’est ce qui cause notamment les marées.

Une chose intéressante est que l’on voit toujours la même face de la lune (on ne voit jamais l’arrière depuis la terre). Depuis longtemps les calendriers indiquent les phases de la lune, surtout les calendriers spécialisés comme ceux de pêche ou de chasse nocturne (pour la visibilité).

Maigrir avec les cycles lunaires

Les cycles lunaires sont très réguliers, ils durent 27 jours environ, et on peut s’en servir pour planifier son amaigrissement On peut voir l’évolution de ces cycles en observant la lune et en se repérant par rapport à la nouvelle lune (lune noire, invisible) et à la pleine lune (lune entièrement éclairée et visible).

Ce que peu de gens savent c’est que la motivation n’est pas illimitée, et il s’agit du point faible lorsque l’on veut maigrir (et pas du « régime » ou du sport). La clé pour maigrir est de bien gérer sa motivation, et de savoir quand c’est le moment de faire des efforts et quand c’est plutôt le moment de se reposer.

Les cycles lunaires sont prévisibles et se répètent à intervalles réguliers. On peut donc s’en servir comme point de repère pour planifier son amaigrissement. C’est un outil idéal pour viser un objectif à court ou moyen terme (on peut essayer de changer une mauvaise habitude complètement en 1 ou 2 cycles lunaires), et beaucoup moins stressant que le nombre de kilos affiché sur la balance.

Une bonne méthode est d’alterner les phases d’effort soutenu et les phases d’effort régulier mais peu intensifs, en fonction des phases de la lune et de l’évolution du cycle lunaire. Cela permet de répartir sa charge de travail sur 27 jours et plus sur une semaine « trop court » ou sur plusieurs mois. Et on peut voir l’évolution du cycle jour après jour dans le ciel.

Par exemple, vous pourriez décider de faire beaucoup d’effort entre la nouvelle lune et la pleine lune, puis de continuer à progresser mais à un rythme plus raisonnable entre la pleine lune et la nouvelle lune. Puis vous recommencez la même chose pendant le cycle suivant.

Vous pouvez aussi décider de faire des efforts en continu, et d’utiliser la pleine lune et la nouvelle lune comme jours de repos pour faire le bilan sur votre progression. Il n’y a pas de règles concernant l’utilisation des cycles lunaires pour l’amaigrissement, donnez libre court à votre imagination.

Autres articles à lire

Devriez-vous suivre un régime de star ?

Irene

Son objectif minceur : comment mieux le choisir ?

Irene

Un régime pour homme – pour maigrir plus vite qu’une femme

Irene

Un complément idéal pour supprimer la fatigue !

Journal

Bruleur de graisse en pharmacie

Irene

Les exercices physiques pour les seniors

Journal