Image default
Nutrition

Chou: valeur nutritive, bienfaits, recettes, astuces et conservation

Avec ses innombrables variétés, le chou se distingue par sa densité foliaire et sa texture bien plus robuste que la plupart des salades. Qu’ils soient en forme de boule compacte ou épanouis sur une tige, ces légumes partagent un air de famille avec les brocolis, choux-fleurs et choux de Bruxelles qui sont aussi issus du clan des crucifères.

C’est un caméléon dans l’univers culinaire : consommé cru pour sa fraîcheur croquante ou lentement mijoté jusqu’à atteindre une onctuosité réconfortante. Il s’invite sans complexe dans la danse gourmande des recettes traditionnelles tout comme il s’adapte aux tendances gastronomiques actuelles.

En hiver surtout, d’novembre à mars, le chou montre son meilleur profil gustatif. C’est durant cette saison froide qu’il faut profiter pleinement de ses saveurs exaltées et de sa texture versatile qui réchauffent les corps et ravissent les palais.

Apports nutritionnels du chou

Les deux variétés de chou, vert et rouge, apportent à elles seules une palette de nutriments essentiels. Une tasse de chou vert cru et râpé est peu calorique avec seulement 18 calories, tout en fournissant des vitamines et minéraux clés comme le folate (B9), la vitamine C ainsi que K, sans oublier le manganèse et une touche de calcium.

Du côté du chou rouge, également consommé cru et râpé dans cette même portion d’une tasse, l’apport énergétique est légèrement supérieur avec 22 calories. Les glucides y sont un peu plus présents mais ce petit supplément s’accompagne d’une richesse en antioxydants bénéfiques pour l’organisme. Il contient aussi un assortiment intéressant de vitamines A, B1 (Thiamine), B2 (Riboflavine) et B6 qui complètent les bienfaits déjà cités du chou vert.

Avec une quantité identique de lipides pour chacun, soit 1 gramme par portion, leur profil nutritionnel reste favorable à une alimentation équilibrée. Ils offrent tous deux aussi une quantité modeste mais appréciable de protéines – environ 2 grammes – renforçant ainsi leurs atouts pour maintenir un régime alimentaire sain.

Ces crucifères sont donc non seulement savoureux mais aussi remarquablement nutritifs ; incorporer ces trésors végétaux aux couleurs vibrantes dans votre assiette serait faire preuve d’une belle sagacité culinaire.

Conseils pour acheter des choux

Pour dénicher le chou idéal, fiez-vous à son poids et sa consistance : il doit avoir une certaine lourdeur et être bien tassé. Les feuilles, collées les unes aux autres, doivent composer une tête bien pleine. Si vous optez pour du chou rouge ou vert, cherchez des feuilles lisses qui craquent légèrement quand on les manipule.

Comment préserver le chou?

Le chou s’avère être un allié de choix pour les menus planifiés à l’avance, sa longévité au sein du compartiment à légumes de votre frigo étant remarquable – il y reste frais pendant semaines, voire mois. L’idéal est de le préparer juste avant son utilisation pour éviter qu’il ne perde de sa vivacité suite à une oxydation hâtive.

Dans le cas où vous auriez besoin d’une portion partielle du chou pour vos préparations culinaires, n’hésitez pas à stocker le surplus au réfrigérateur. Au moment opportun, ôtez simplement la couche superficielle ternie par l’air ambiant et le reste se prêtera parfaitement à vos recettes gourmandes.

Quelles sont les vertus du chou pour la santé ?

Riche en nutriments tout en étant faible en calories, le chou se révèle être un allié de taille pour notre bien-être physique et nos finances. C’est une véritable mine d’or nutritionnelle qui ne pèsera pas lourd sur votre budget.

Ce légume modeste brille par ses capacités antioxydantes, grâce notamment à sa teneur élevée en flavonoïdes. Ajoutez à cela qu’il est extrêmement riche en vitamine K – une simple tasse de chou cru suffit à combler plus de la moitié des besoins journaliers recommandés ! Cette précieuse vitamine est essentielle pour assurer une bonne coagulation du sang et renforcer la solidité des os.

Le cœur du chou bat également au rythme d’un mélange généreux de vitamines A et C, sans oublier un assortiment complet du complexe B. Il regorge aussi de plusieurs minéraux essentiels :

  • Fer
  • Calcium
  • Manganèse
  • Potassium
  • Phosphore

Les fibres présentes dans le chou jouent un rôle crucial : elles prolongent la sensation de satiété, favorisent un transit intestinal régulier, nourrissent notre flore intestinale et participent au maintien d’une glycémie stable.

Pour couronner le tout, consommer ce membre éminent des légumes crucifères – au même titre que ses cousins le chou-fleur et le brocoli – contribue à réduire les inflammations dans l’organisme. En somme, incorporer cette pépite verdoyante à votre alimentation quotidienne serait faire preuve d’une sagesse diététique indéniable.

Consignes de sécurité

Il est judicieux pour ceux aux prises avec le syndrome de l’intestin irritable de se méfier des légumes de la famille des crucifères. Ces aliments, bien qu’excellents pour la santé, ont tendance à provoquer chez certains individus des désagréments digestifs tels que les gaz et les gonflements abdominaux. En cas d’épisode aigu de ce trouble intestinal, il serait sage d’écarter temporairement de l’assiette des végétaux comme le chou ou autres similaires. Prendre soin de son système digestif implique parfois d’adapter son régime alimentaire pour éviter ces petits tracas qui peuvent s’avérer incommodants.

Conseils pour cuisiner le chou

Pour apprêter le chou, commencez par ôter les feuilles extérieures, qui sont souvent endommagées. Il convient ensuite de le diviser en quartiers pour retirer le cœur, généralement trop coriace. Comme on nettoierait une salade, plongez-le dans un bain d’eau vinaigrée pour évincer tout intrus minuscule logé entre les feuilles.

Une fois propre, si vous optez pour une consommation crue du chou, passez-le à l’essoreuse afin de l’égrainer avec délicatesse. Lors de la cuisson, soyez attentif à son parfum : une effluve soufrée annoncera sa cuisson atteinte – voire dépassée selon certains palais.

Astuce de cuisson pour un chou facile à digérer

Pour pallier l’indigestibilité occasionnelle du chou, une astuce consiste à changer légèrement nos méthodes de cuisson. Initialement, plonger le légume dans un bain d’eau frémissante agrémentée d’une touche acidulée – pensez vinaigre ou jus de citron – pour un court instant, disons cinq petites minutes. Une fois ce blanchiment express réalisé, on délaisse l’eau initiale et on procède à la deuxième phase : cuire le chou dans une eau fraîche jusqu’à ce qu’il atteigne une consistance fondante et agréable en bouche. Cette double cuisson facilite la digestion tout en préservant les plaisirs gustatifs.

Recettes créatives à base de chou

Préparé avec soin, le chou se prête à une multitude de recettes savoureuses. En salade émincé, il offre une fraîcheur croquante et peut même s’inviter dans la composition d’un coleslaw traditionnel. Associé aux carottes, il colore les assiettes tout en titillant les papilles.

Dans la cuisine du quotidien, le chou trouve sa place au cœur des plats qui réchauffent l’âme. On le mijote avec bonheur dans des bouillons parfumés ou on l’intègre à des recettes mondialement appréciées comme le couscous. Il apporte également sa touche personnelle quand il se glisse dans un taco ou s’enroule autour d’une farce pour donner vie à des rouleaux succulents.

Pour ceux qui aiment la gourmandise et les classiques, rien ne vaut un chou farci. Ce plat demande de blanchir délicatement ses feuilles avant de les garnir généreusement et de leur accorder une cuisson dorée au four. Cette préparation peut se simplifier en roulades ou paquets individuels pour ceux pressés par le temps.

Et puis, comment parler du chou sans évoquer la fameuse choucroute, cette spécialité où son acidité naturelle est sublimée par la fermentation? Bien que sa confection nécessite patience et anticipation, elle se révèle finalement lors d’un repas copieux accompagnée de charcuteries fumées et autres délices carnés.

Ainsi, quel que soit votre choix culinaire du jour ou votre appétence pour l’aventure gastronomique, faites-le brillamment accompagné par cet illustre légume aux mille facettes : le chou.

Autres articles à lire

Soya (soja): valeur nutritive, bienfaits santé, idées recettes

Irene

Semoule (couscous) :bienfaits, valeur nutritive, recettes

Irene

Poivron : variétés, valeur nutritive, bienfaits santé, idées recettes

Irene

Mangoustan : Saveurs et Vertus Insoupçonnées

Irene

Noisette : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes, conservation

Irene

Bière sans alcool (moins de 1,2° d’alcool) : combien y a-t-il de calories ?

Irene