Image default
Nutrition

Gingembre : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes et plus

Originaire d’Asie, le gingembre se présente comme une épice incontournable depuis des temps immémoriaux, autant dans la cuisine que pour ses vertus thérapeutiques. Sa racine est l’élément-clé de ce végétal tropical aux multiples facettes.

En cuisine, cette épice s’utilise fraîche ou réduite en poudre selon les besoins culinaires. Chaque marché dévoile sa palette de gingembres avec des notes distinctes – tantôt douces, tantôt corsées ou avec une pointe d’acidité citronnée – qui enchantent aussi bien les plats salés que sucrés. Le gingembre, c’est le secret d’une touche exotique et relevée, souvent associée aux saveurs orientales et moyen-orientales.

L’avantage du gingembre? Il n’a pas de saison morte! Disponible à longueur d’année, il reste un pilier de notre garde-manger prêt à twister nos recettes au gré de nos envies.

Apports nutritionnels du gingembre

Le gingembre frais ne contient que 3,3 calories par tranche de 10g, tandis que sa version séchée et moulue grimpe à 34 calories. Côté lipides, c’est presque négligeable avec seulement 0,1g pour le cru contre un petit 0,4g pour le moulu. En matière de glucides, la différence est plus marquée : un modeste 0.3g pour le naturel face à une généreuse portion de 5.8g pour le gingembre en poudre.

Les fibres ? On en trouve un soupçon dans le cru (0.2g), mais c’est bien plus satisfaisant dans la version séchée avec ses 1.4 g qui filent tout droit au ventre sans s’attarder. Quant aux protéines, pas besoin d’en faire tout un plat : il y a juste ce qu’il faut avec un léger avantage pour le moulu (0.9 g).

Mais là où notre racine dorée fait des étincelles, c’est dans son cocktail vitaminique et minéral : antioxydants qui boostent ta journée mieux qu’un café serré ; des vitamines B et C comme si on pressait du soleil dans ton assiette; fer pour garder la forme olympienne; manganèse sans manquer de punch; potassium parce que tes cellules aussi méritent leur dose quotidienne d’énergie pure et simple.

C’est sûr que côté atouts nutritionnels, notre ami épicé n’a pas fini de faire parler de lui!

Conseils pour choisir du gingembre

Pour faire le bon choix en matière de gingembre, il est crucial de se pencher sur la qualité du rhizome. Un spécimen idéal doit avoir une consistance robuste et dense, témoignant de sa fraîcheur. On s’assurera qu’il arbore une peau brunâtre sans aucune trace de décoloration ou marques disgracieuses qui pourraient signaler un produit moins frais.

Il est également essentiel que le gingembre ne montre aucun signe de flétrissement ; les rides sont souvent un indice révélateur d’une déshydratation avancée. En ce qui concerne la teinte interne, on recherche une couleur jaune clair avec une texture juteuse et un arôme enivrant.

Petit conseil à garder à l’esprit : si vous êtes amateur de sensations fortes, optez pour un rhizome plus imposant car son mordant n’en sera que plus vif.

Préservation du gingembre

Pour préserver la fraîcheur du gingembre, emballez-le soigneusement dans un film plastique et placez-le au frais : il restera intact pendant une quinzaine de jours. Si vous êtes adepte de la praticité, optez pour le congélateur en découpant préalablement votre gingembre en fines lamelles ou en le râpant – ainsi, il se gardera plusieurs mois. Pratique, on peut même le râper sans décongélation, facilitant grandement son utilisation !

Une méthode ancestrale consiste à immerger des morceaux de gingembre dans un bain de gros sel au sein d’un pot en verre ; cette technique garantit une conservation jusqu’à un an. Avant emploi, pensez simplement à les passer sous l’eau afin d’éliminer l’excédent salin.

Quant au gingembre séché, sa longévité est assurée lorsqu’il repose dans un contenant hermétique loin des affres de la lumière et de l’humidité.

Avantages du gingembre pour le bien-être

Bien qu’on n’en use qu’en touche, le gingembre passe presque inaperçu sur la balance calorique. Pourtant, c’est une petite merveille pleine d’antioxydants. Il est truffé de bienfaits pour la santé, une vraie mine d’or !

Protection contre les maladies

Le gingembre, riche en composés bénéfiques, se dresse comme un pilier pour la santé et le bien-être. Ses propriétés antioxydantes, au nombre impressionnant de plus de quarante, lui confèrent une place de choix dans la prévention des maladies graves.

Cet ingrédient miracle joue un rôle clé dans la lutte contre les affections dégénératives. Imaginez une armure naturelle contre les attaques du temps : voilà ce qu’offre le gingembre à notre organisme.

Les recherches scientifiques l’ont mis en lumière : cet allié du quotidien pourrait être notre bouclier face aux cancers liés au système digestif. La menace du cancer colorectal ou encore celle touchant le foie et le pancréas paraissent moins insurmontables grâce à ses vertus préventives.

Intégrer le gingembre à son alimentation c’est donc choisir un compagnon de route pour une vie plus longue et sereine. Prendre soin de soi avec gourmandise, c’est possible quand on sait que derrière chaque saveur épicée se cache une dose de protection supplémentaire.

Substances réduisant l’inflammation

Le gingembre, truffé d’antioxydants, détient dans ses entrailles le gingérol. Cette substance est un véritable guerrier contre l’inflammation, soulageant avec audace les crampes de règles et les douleurs des articulations. Comme un baume apaisant, il atténue également les maux liés au rhume et à la grippe.

Atténue le mal de ventre

Le gingembre se révèle être un allié de taille contre les désagréments digestifs. Pour celles qui portent la vie, c’est une véritable bénédiction : il soulage efficacement les maux d’estomac matinaux. Des recherches ont mis en lumière ses vertus, notamment à travers l’analyse de multiples études, démontrant son impact positif sur la diminution des sensations de mal-être chez la future maman.

Favorise le processus digestif

Si vous cherchez à prévenir les troubles digestifs, pensez au gingembre. Consommé une heure avant le déjeuner ou le dîner, cet aliment peut devenir un précieux allié pour votre estomac. Il booste en effet l’activité digestive et participe ainsi à la protection contre les méfaits d’une digestion difficile.

En outre, après un repas particulièrement riche et généreux, n’hésitez pas à savourer une tisane de gingembre. Ce geste simple pourrait bien atténuer les sensations désagréables telles que la sensation de ventre gonflé. Adoptez cette habitude et vous verrez : l’après-repas s’en trouvera grandement apaisé!

Antibactérien

Le gingembre, ce piquant allié de notre santé, s’érige en véritable guerrier contre les microbes. Il freine l’essor des vilaines bactéries et se pose comme un rempart naturel pour nos bouches, éloignant maux tels que la gingivite. Lorsque la gorge nous fait faux bond et chatouille désagréablement, c’est vers lui qu’on se tourne pour une douceur apaisante.

Surveillance du taux de sucre dans le sang

Dans une récente recherche portant sur des individus souffrant du diabète de type 2, l’absorption quotidienne d’une quantité modérée de poudre de gingembre, variant entre deux et trois grammes, a été associée à une meilleure régulation de la glycémie à jeun. Il est crucial pour chacun, diabétique ou non, de surveiller son taux de sucre dans le sang. En effet, maintenir un niveau élevé en continu peut entraîner des complications telles que l’obésité. Garder un œil vigilant sur sa glycémie se révèle donc être une stratégie avantageuse pour préserver sa santé globale.

Vitamines et substances minérales

Le gingembre, bien qu’on le consomme en petite dose, est réputé pour ses multiples bénéfices sur la santé. La clé de sa richesse n’est pas dans son apport nutritionnel qui reste modeste, mais plutôt dans ses composés bioactifs puissants tels que les antioxydants. Il offre toutefois une légère contribution à notre alimentation avec des micronutriments essentiels tels que quelques vitamines du groupe B et C, ainsi que des minéraux comme le fer, le magnésium, le manganèse et une touche de potassium.

Précautions à prendre

Avant de vous lancer dans la consommation de suppléments de gingembre, il est primordial de s’entretenir avec un professionnel de santé. Ce dernier pourra évaluer si ces compléments sont compatibles avec votre traitement actuel, en particulier si vous suivez une médication liée aux problèmes de calculs biliaires.

Une prise modérée du gingembre, ne dépassant pas les 3 grammes quotidiens, peut généralement s’incorporer sans crainte à votre diète. Que ce soit sous forme d’infusion ou utilisé comme condiment dans vos plats préférés, cette épice apporte non seulement du peps à vos repas mais aussi des bienfaits pour votre organisme – tant que l’on respecte les doses conseillées.

Préparation du gingembre en cuisine

Si vous manquez de gingembre frais, remplacez-le par sa version en poudre avec un ratio d’une part pour cinq. Gardez à l’esprit que cette substitution altère légèrement la saveur.

Le gingembre, quintessentiel dans la gastronomie mondiale, se décline en diverses utilisations. En guise d’accompagnement des sushis, il se présente mariné dans un vinaigre sucré, rafraîchissant le palais entre les bouchées. Il rehausse également les cocktails et jus exotiques de ses notes épicées.

Les plats asiatiques et indiens sont souvent agrémentés de gingembre pour sa touche aromatique distinctive. Que ce soit infusé ou dans une boisson glacée, il confère une fraîcheur inattendue.

En pâtisserie, son arôme intensifie biscuits et gâteaux, où l’on préfère son format séché ou cristallisé. De plus, incorporé finement haché dans les marinades ou les vinaigrettes, le gingembre sublime viandes et salades avec panache.

Cet ingrédient polyvalent est donc essentiel tant pour ses propriétés gustatives que pour sa facilité d’intégration dans une multitude de recettes du monde entier.

Autres articles à lire

Clou de girofle : bienfaits, vertus, idées recettes et conservation

Irene

Maquereau : valeur nutritive, bienfaits, conservation et plus

Irene

Maigrir au restaurant – Comment manger dehors sans grossir

Irene

Groseille: valeur nutritive, bienfaits, recettes, conservation et plus

Irene

Veau du Québec : valeur nutritive, bienfaits santé et conservation

Irene

Pousses et germinations : valeur nutritive, bienfaits, recettes

Irene