Sexualité

Éjaculation précoce : un trouble de la sexualité soignable

Éjaculation précoce : un trouble de la sexualité soignable
Notez cet article

Les troubles de la sexualité sont nombreux. Ils se présentent sous différentes formes. L’éjaculation précoce en fait partie. Elle est même le cas le plus fréquent chez les hommes. Ses causes sont à la fois physiologiques et psychologiques. Il faut comprendre cette dysfonction pour pouvoir la traiter efficacement. Prenez en main votre santé afin de profiter des merveilles de la vie. Votre sexualité épanouie mettra au rendez-vous votre meilleur bien-être.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce est un trouble de la sexualité qui se manifeste par la jouissance prématurée des hommes pendant leurs actes sexuels. Les femmes peuvent en souffrir, car elles n’ont pas la satisfaction dont leurs corps et esprits ont besoin. Aussi, cette dysfonction se traduit également par l’incapacité de contrôler l’éjaculation. Elle peut être dans ce cas d’ordre psychologique. En outre, si vous consultez un spécialiste, vous allez comprendre mieux votre problème en sachant que l’éjaculation précoce se divise en deux types. Elle est dite primaire si elle apparaît à chaque rapport sexuel avec une nouvelle partenaire. Quant à celle qui est secondaire, c’est le cas qui arrive chez les hommes alors que cela n’a pas existé auparavant. Enfin, ce trouble peut atteindre tout le monde. Son taux de prévalence varie entre 3 % et 30 %.

Les causes de l’éjaculation précoce

Concrètement, l’éjaculation n’est pas seulement causée par des troubles psychologiques. C’est ce qui était déclaré par les spécialistes depuis longtemps. Cette thèse s’avère être erronée selon les études d’autres experts qui concluent que cette dysfonction sexuelle est également d’ordre physiologique. Les causes en sont nombreuses. Elles se différencient d’un sujet à l’autre. Il existe par exemple l’hypersensibilité du gland et l’hyperexcitabilité du réflexe d’éjaculation. Aussi, certains des organes génitaux peuvent entraîner ce trouble. L’inflammation de la prostate en fait partie. Enfin, il y a des causes qui peuvent être d’ordre psychologique. Il se peut que l’homme concerné soit trop concentré pendant le rapport. C’est un signe de manque d’expériences. Cette situation va s’aggraver au point de devenir un trouble sévère, surtout quand la partenaire du patient le blâme. Si vous voulez avoir plus d’informations sur ce trouble de la sexualité, n’hésitez pas à voir sur le site suivant.

Comment traiter l’éjaculation précoce ?

Il existe plusieurs moyens de soigner l’éjaculation précoce. La première chose à faire c’est de consulter un sexologue professionnel. Celui-ci dispose des compétences et expériences dans ce domaine. Il va commencer par faire le diagnostic du patient en lui posant des questions. C’est à l’issue de cette étape que ce spécialiste va déterminer le traitement à faire. Il se peut que la cause du problème soit purement d’ordre physiologique, alors le sujet doit suivre un soin médicamenteux. Le médecin qui le prend en charge pourrait lui proposer de prendre des pilules permettant d’avoir plus d’endurance dans ses actes sexuels. Enfin, si la cause est psychologique, alors l’accompagnateur va lui apprendre la méthode « stop-and-go ». Celle-ci consiste à se décontracter ou se distraire pendant quelques instants au lieu d’être trop concentré. Cela peut prolonger la durée du rapport.

Leave a Comment