Image default
Nutrition

Dorade : valeur nutritive, bienfaits santé et conservation

Habitant les rivages marins, le dorade est connu pour sa reproduction côtière. Parfois désignée sous l’appellation « daurade », cette dénomination reste propre à la célèbre daurade royale.

Affichant une taille modeste, elle atteint rarement plus de 50 cm et se distingue par son éclat argenté nuancé de bleu ainsi qu’une marque auréolée ornant son front. Reconnu pour sa chair blanche exquise et maigre, ce poisson offre un véritable festival gustatif grâce à ses multiples possibilités culinaires.

Sa popularité a engendré l’essor d’aquacultures, fournissant une version moins raffinée mais économique du poisson qui séduit néanmoins les palais. Concernant sa disponibilité, si le spécimen sauvage orne nos étals principalement de février à septembre, son homologue d’élevage nous régale sans interruption annuelle avec des options fraîches ou surgelées.

Apport nutritionnel de la dorade

Saviez-vous que la dorade crue est une vraie bombe nutritionnelle? Gorgée de bienfaits, avec ses maigres 76 calories pour un petit bout de 100 grammes, ce poisson est l’as du régime sans faire fi des saveurs. Et côté lipides, c’est le néant – pas un gramme! Elle joue aussi les fines gueules avec le sodium, ne flirtant qu’avec 69 mg.

Pour ce qui est des glucides et des fibres, elle reste sur sa ligne de conduite ascétique : zéro au compteur. Mais là où elle brille vraiment, c’est avec ses protéines – 19 grammes d’énergie pure pour vos muscles!

Et puis parlons peu mais parlons bien : en matière de vitamines et minéraux, elle fait le plein! Que ce soit la vitamine A ou les fameux Oméga-3 qui chouchoutent votre cœur ou encore potassium, iode, cuivre et phosphore… Cette star des mers a tout bon!

Alors quand on pèse le pour et le contre, la dorade crue n’a pas son pareil pour conjuguer légèreté et richesse nutritionnelle. Un vrai trésor de la mer à (re)découvrir sans modération!

Sélectionner une dorade

Pour dénicher une dorade de première fraîcheur, fiez-vous à l’éclat de sa robe argentée et à la fermeté de sa chair. Un poisson du jour aura des yeux qui pétille comme le champagne et ses écailles colleront à la peau tels des aimants. C’est le signe que vous avez mis la main sur un trésor de l’océan !

Préservation de la daurade

Il est impératif de consommer la dorade dans un délai court, idéalement le jour de son acquisition ou, au plus tard, le lendemain. Si l’idée d’un repas immédiat ne vous séduit pas, songez à la congeler. Nettoyez-la en retirant entrailles et écailles puis enveloppez-la soigneusement avant de lui attribuer une place dans votre congélateur. Ainsi préparée, elle gardera ses qualités gustatives jusqu’à un semestre.

Les avantages de la dorade pour la santé

Pauvre en calories mais véritable trésor de protéines, la dorade représente un allié de choix pour la conservation d’une masse musculaire svelte et robuste. Elle joue un rôle crucial dans l’acheminement des éléments nutritifs via le système sanguin tout en renforçant nos défenses naturelles.

Les graisses qu’elle contient sont principalement des oméga-3, ces acides gras salutaires qui veillent sur notre cerveau, embellissent notre peau et fortifient nos cheveux. C’est une source précieuse de bien-être.

Riche en vitamines et minéraux essentiels au bon fonctionnement du corps humain, la dorade se distingue par sa contribution à notre apport quotidien en:

  • Vitamine A
  • Vitamine D
  • Phosphore
  • Cuivre
  • Iode
  • Potassium

Succulente lorsqu’elle est préparée « à la meunière », cette méthode consiste à légèrement enrober le poisson de farine avant de le saisir dans une poêle avec du beurre. Une touche acidulée telle que quelques gouttes de citron viennent sublimer ce plat simple mais raffiné.

Comment déguster la dorade ?

Habituellement, les dorades sont vendues entières en poissonnerie, nécessitant une préparation minutieuse avant de passer à la casserole. Leur peau est recouverte d’écailles adhérentes qui peuvent poser un vrai casse-tête à ôter !

Heureusement, votre poissonnier est là pour vous simplifier la vie en proposant de nettoyer et d’écailler vos poissons, si l’idée de le faire par vous-même ne vous enchante guère. Bien que moins fréquent, demander des filets peut être une alternative.

Pour ce qui est des portions, envisagez grosso modo une livre par convive. En effet, on doit garder à l’esprit qu’une bonne moitié du poids total n’est pas consommable entre les arêtes et la peau notamment.

Recettes simples à base de dorade

Vous pouvez varier les plaisirs avec le filet de dorade, qui se prête à plusieurs techniques culinaires. Enveloppez-le de vapeur pour en préserver la tendresse, laissez-le frémir dans un court-bouillon ou faites-lui prendre des couleurs dans une poêle chaudement huilée, agrémentée d’herbes qui chantent sous le soleil.

La dorade entière offre un spectacle gustatif lorsqu’elle est dorée au four, grillée jusqu’à la perfection sur des braises ardentes ou cuit lentement en papillote. La friture et la pochade lui confèrent également une texture inimitable.

Sa chair blanche s’avère être une toile vierge idéale pour l’art délicat des sushis et sashimis, où simplicité rime avec noblesse. Les sauces audacieuses, vivifiées par l’éclat du citron, soulignent son goût subtil sans jamais l’écraser. Un amour de sauce tomate saura également l’accompagner avec brio.

Dans le patrimoine gastronomique, elle joue les vedettes dans des œuvres classiques telles que la zarzuéla espagnole ou encore la mythique paëlla et diverses symphonies aquatiques comme les soupes de poissons.

Apprêtée « à la meunière », elle révèle toute sa splendeur : légèrement voilée de farine et caressée par un beurre noisette avant d’être rehaussée d’une touche acidulée grâce aux quartiers de citron.

L’on peut même jouer les créateurs en garnissant sa cavité d’un bouquet aromatique selon ses désirs – imaginez des éclats de citrons confits dialoguant avec fines herbes, légumes finement ciselés ou petites crevettes taquines. L’ultime geste sera de la ficeler tel un précieux cadeau avant qu’elle ne passe sous votre gril favori.

Autres articles à lire

Régime de Beyoncé : comment a t-elle fait pour perdre 27 kilos

administrateur

Cumin: valeur nutritive, bienfaits santé et conservation

Irene

Haricots verts et jaunes : valeur nutritive, bienfaits santé, recettes

Irene

Calmar et pieuvre: valeur nutritive, bienfaits, recettes et plus

Irene

Thon : bienfaits santé, valeur nutritive, recettes, précautions

Irene

Comment Veronique Genest a fait pour perdre 4 tailles

administrateur